samedi 10 septembre 2011

Injures raciales... merci mr Hortefeux!

Hortefeux, Brunet, Marleix, Gueant... j'en passe en des meilleurs car il est apparemment de bon ton de lancer des injures ou de faire des blagues à caractères racistes.
Impossible d'oublier la trop "fameuse" blague, devenue subitement "auvergnate", de monsieur Hortefeux alors ministre de l'intérieur (excusez du peu!) qui avait lâché comme tout naturellement cette petite van sur les maghrébins.
Le plus grave surtout c'est qu'il fut confirmé dans ses fonctions sans être trop inquiété.
Le président de la république ne soufflait mot comme en phase avec son ministre.
Le personnage avait même trouvé de nombreux soutiens dans ses propres rangs (bien ordonnés cela va de soi.)
Pensez-vous que sa condamnation pour injures raciales y changerait quelque chose... bah non!
Il suffit juste de faire appel de la décision et c'est reparti pour un tour... d'ailleurs au lieu de ça il surenchérissait avec les roms tout en proposant un colloque sur l'immigration à ... Vichy (rien que ça!!).
Madame Brunel, quant à elle, allait proposer quelques semaines plus tard de ni plus ni moins laisser les clandestins sur leurs bateaux au large des côtes, livrés à leur propre destin ... une mort certaine!
Verdict: cette dame est toujours élue UMP!!!
On appréciera la valeur du symbole.
Plus récemment encore, notre premier ministre ("sinistre") François Fillon voyait en Eva Joly un genre de barbare viking inculte des bonnes coutumes françaises.
Monsieur Marleix, lui, ne voit en la personne de Jean-Vincent Placé qu'un "coréen".
Autant dire que tout cela ne sent vraiment pas très bon et a surtout ouvert la voie à une "décomplexion" totale de tous les petits racistes en herbes.
Ainsi, monsieur Zemmour fut très aimablement reçu par un parterre d'élus UMP afin de donner conférence juste après sa propre condamnation pour injures raciales, le tout sous les applaudissements d'une salle toute conquise à sa cause. (valeur du symbole encore une fois)
Réveillez moi vite... je cauchemarde!!
Du coup, monsieur Galliano en est allé de son petit couplet en venant à carrément regretter que Hitler n'est pas bien terminé le boulot!!!
Mais bon, ce pauvre monsieur n'est apparemment pas trop coupable car il était surmené lors de cette sortie nocturne.
De la sorte, il ne sera condamné qu'à une amende avec sursis somme toute assez ridicule pour un millionnaire comme lui.
Le message envoyé par cette parodie de décision judiciaire semble assez clair: il vous suffit donc très fatigué, en addiction à l'alcool ou à la drogue pour être excusé de regretter que le pire dictateur que la terre ait porté ne vous ait pas encore supprimé!!!
Alors, à qui le tour maintenant, qu'elle est la prochaine étape car la surenchère est ouverte?
Et pendant ce temps, nous autres, juste un tant soit peu bienfaisant et "bêtement" tolérant nous observons tout cela quelque peu désarmés devant tant de haine de l'Autre.
Notre gouvernement se fixe tranquillement des quotas de personnes à expulser de notre beau pays dit des droits de l'Homme!
Par là même, ils posent des chiffres sur les têtes de ces êtres humains qui n'ont pas eu le privilège de naître sur le sol de notre beau territoire.
Le poète nous disait en chantant, comme un cri de détresse, que l'on ne choisit pas sa famille ni de naître sur les trottoirs de Manille... être né quelque part pour celui qui est né c'est toujours un hasard.
Un hasard qui coûte terriblement cher... des insultes jusqu'à l'expulsion pure et simple.
L'écrivain, lui, nous dit: "indignez vous."
Mais indignés, nous le sommes sauf que lorsque l'on voit comment l'indignation des espagnols ou des israéliens est traitée ça ne nous laisse pas beaucoup d'espoir.
Ils ont défilé, campé et sont descendus dans les rues mais qu'en ont donc retenu leurs hommes politiques?
Strictement rien!
Ils attendent patiemment que les tentes se replient et que chacun rentre chez soi.
Alors du coup vers chez nous on semble se dire: "Pourquoi ne pas se permettre quelques petites "blagounettes" racistes?".
Mise à jour: Hortefeux relaxé .... donc la porte sur le racisme continue de s'ouvrir.

A Olivier... qui s'indigne lui aussi.
Vous pouvez faire des commentaires tant qu'ils sont constructifs, merci.