mercredi 28 septembre 2011

Qu'est ce que le racisme?

Bien difficile pour chacun d'entre nous de ne pas entendre parler chaque jour, ne serait-ce qu'une seule fois, de racisme.
Ça en dégueule de partout et à toute heure.(cf « injures raciales »)
Alors essayons d'aller un peu plus au fond des choses en nous posant la question un peu différemment, si possible, sur ce qu'est le racisme.
Je crains que nous ne soyons submergés d’articles, de reportages et de discutions qui tendent finalement à nous faire oublier l'essentiel et parfois même, peut-être, à banaliser cette horreur.
Commençons donc par ce que nous dit la science.
Elle a fait des progrès tellement considérables qu'il nous faut absolument éclairer ce sujet des lumières nouvelles qu'elle a porté dessus.
En effet, les premiers Hommes seraient donc nés dans ce que l'on appelle communément la corne de l'Afrique.
De ce point de départ , qui nous serait à tous commun , la race humaine aurait colonisé l'ensemble de la planète bleue.
Voilà donc comment en une seule et unique argumentation devrait se taire toute possibilité de racisme !
La science nous dit, et cela de façon extrêmement simple, que nous sommes TOUS issus d'une seule et unique souche tout autant que nos couleurs de peaux sont uniquement dues à la différence de pigmentation nous permettant de nous protéger du soleil.
Aucunement donc de races différentes !!
Problème réglé vite fait bien fait serions nous tentés de dire et nous aurions raison.
Pourtant, il pullule toujours autant de gens racistes un peu partout.
Mais pourquoi et comment tout cela reste-il possible ?
Ces personnes seraient-elles suffisamment "stupides" pour ne s'en prendre qu'à une simple différence de pigmentation ou à une naissance un peu trop lointaine de la leur ?
Si la réponse est positive, elle fait tout simplement froid dans le dos, terriblement froid même !
Hors, il est à craindre que pour le noyau dur cette haine incommensurable soit bien basée sur ce seul constat.
C'est désespérant, effrayant mais sans doute bien réel.
Mais qu'en est-il de tous les autres?
S'ils ont réussi à dépasser les premières constations scientifiques, et à jusqu'à preuve du contraire quasi irréfutables, qu'est ce qui peut bien encore laisser ancrée cette farouche haine en leur cœur ?
Hé ! bien probablement de simples différences socio-culturelles... tout bêtement.
Le problème se reporterait donc sur celui de nos traditions millénaires que l'on ne partagerait pas avec ces « étrangers ».
Cette argumentation semble plus que fragile car si c'est ça la question que de défendre de très anciennes habitudes centenaires ou millénaires alors on se demande où se trouve la limite ?
Jusqu'où nous faut-il remonter et même nous arrêter ?
Parce que s'il faut remonter aux sources, à une prétendue pureté, à la quintessence de nos belles coutumes cela risque fortement de se faire au détriment de ceux qui la défende cette belle théorie.
Venant tous de la même région originelle toutes nos coutumes en découleraient de fait ...
Alors, Messieurs les racistes il ne vous reste plus qu'à foncer dans une bibliothèque et d'aller y consulter les ouvrages des plus grands anthropologues...
Vous ne manquerez pas d'y faire de magnifiques découvertes et surtout de vous y ouvrir bien grand l'esprit.
Là, évidemment, j'entends déjà les fous furieux de l'anti islam (très à la mode depuis quelques temps) me dirent que ces gens ne sont pas comme nous et n'ont rien en commun avec nous autres « bons catholiques » .
Et paf... encore tout faux !
Prenons un exemple : le prophète Mahomet se rendait à la grotte pour écouter les paroles d'un certain « Gabriel » … vous savez, le fameux archange qui a annoncé la venue de Jésus à Marie.
Mince alors !
Voilà pourquoi les Youssef sont nos Joseph ou les Mohammed nos Michel donc des gens si proches de notre propre terreau culturel !
Et puis, à propos de Jésus, Il est, lui aussi, dans le Coran et y tient une part très importante dans Celui-ci.
Pour les musulmans, comme pour les chrétiens, Il est celui qui viendra à la fin des temps pour séparer les vivants des morts.
« Oui, mais dans le Coran il y a de l'intolérance. »
Soit, c'est possible mais il y en a tout un paquet dans la Bible aussi comme la loi du Talion par exemple et j 'en passe... Mais (et c'est bien malheureux) il y a aussi les très instruits qui contribuent à répandre ce fléau en disant que le « problème de l'Homme africain c'est qu'il n'a pas su entrer dans l'histoire. »
Sauf que c'est justement l'Homme africain qui a écrit les premières lignes, que dis-je les premières pages, de l'histoire de l'Homme tout court !
Bien pire, le problème de l'Homme occidental c'est qu'il n'a su entrer dans l'histoire que pour exploiter et asservir les autres peuples depuis des centaines d'années et cela paraît sensiblement plus grave, non ?
L'esclavage n'a été exercé que des blancs sur les noirs à ma connaissance et de façon massive et abominablement cruelle.
Il y a aussi les antisémites qui, pour nombre, le sont parce que les juifs ont de l'argent.
Et là encore, en y regardant de plus près dans notre propre histoire, on se rend compte qu'autrefois les chrétiens ne voulaient pas toucher durablement l'argent considéré comme impur.
Par voie de fait, c'était les juifs qui qui s 'en occupaient... tout simplement !
Alors, ils ont fait les boulots dits « impurs » et maintenant on vient pleurer qu'une certaine quantité des grandes banques mondiales soient tenues par des juifs.
C'est un comble !
En plus, étant depuis toujours un peuple nomade, ils n'avaient d'autres possibilités que d'être de bons commerçants...  seule condition de leur survie.
Inutile de rafraîchir les mémoires sur les innombrables brimades et injustices dont ont été victimes ces gens.
Ah ! Oui c'est vrai : « ils ont assassiné le Christ !!! »
Le Christ, Lui même tout ce qu’il y avait de plus juif !
Disons surtout que des chefs religieux ont fait mettre à mort un des leurs qui était en passe de considérablement réduire leur pouvoir.
Bien d'autres seront morts pour les mêmes raisons... Socrate, Gandhi, Martin Luther King...
Nous faut-il aussi passer en revue ce que notre civilisation a fait subir à toutes les peuplades d'Amérique du sud ou plus récemment encore le terrible sort que fut celui des amérindiens ?
Sans doute non ?
L'intense "connerie" raciste a ainsi décimé des millions de gens un peu trop différents de nous autres « biens blanchis ».
Cette haine ne semble pourtant toujours pas rassasiée de tant de sang et ce malgré les évidences que nous avons énumérées plus haut.
Nous l'avons vu, pour tout ceux qui veulent bien s'en donner la peine, nos différences ne sont pas si grandes que cela en terme de culte.
Reste donc les problèmes sociaux, qu'en est-il ?
Il en est que l'Europe du nord se trouva fort dépourvue de la main d’œuvre nécessaire à l'aube de son explosion industrielle et qu'elle fit appel à toutes les bonnes volontés de ces anciennes colonies.
Des colonies... rien que ça !
Voici donc comment des centaines de milliers de personnes arrivèrent sous nos latitudes afin d'effectuer, en ultra majorité, l'ensemble des travaux que nous nous refusions de faire par nous mêmes.
Ceux qui sont venus ramasser nos poubelles, construire les hlm, voitures, routes et tout le reste sont assurément venus le faire parce qu'ils étaient pauvres et rêvaient d'une vie meilleure contre leur sueur donnée.
En plus de ne pas être aussi blancs que nous l'aurions souhaité ils avaient des coutumes et des religions différentes des nôtres.
Leur sort en était scellé et ils habiteraient dans des cités dortoirs mal conçues et vieillissant à vue d’œil, travailleraient aux trois huit et le tout au salaire le plus bas que possible.
Assez pour survivre mais sûrement pas suffisamment pour vivre tout court !
Bel exemple que celui là pour leurs enfants à qui l'on proposait gentiment de reprendre le flambeau de papa et maman tout en s'estimant heureux de pouvoir rester parmi nous.
Mais comme dans toute population certains n'ont pas manqué d'être intelligents et de s'accrocher à l’ascenseur social qui leur était proposé.
Oui, en ce temps là, l'école permettait encore de vraiment avoir sa chance de bien s'instruire.
Manque de chance, à diplômes égaux les « bons » français préféraient les autres « bons » français.
Quant à toi, français issu de l'immigration il te faudra redoubler d'efforts pour décrocher ton premier emploi mais aussi ton premier logement et la reconnaissance des autres.
Il faut bien avouer que tout cela n'a vraiment pas favorisé l'intégration et que trop souvent nombreux sont ceux qui se sont laissés aller à certaines facilités du rejet.
Pas question d'offrir tribune à ceux qui ont choisi la haine et la violence mais force est de constater que nos parents auraient vraiment bien fait de considérer avec respect tous ceux à qui ils ont demandé de faire tout ce qu'ils se refusaient à faire eux mêmes !
Au final, on se rend compte que la grande majorité des racistes le sont surtout pour causes de différences sociales qui ont eu pour malheur de radicaliser une situation qui n'en avait vraiment pas besoin.
Ce n'est peut-être qu'une voix dans le désert mais parfois les oasis ne sont pas que des mirages !


« Un raciste est un homme qui se trompe de colère. » Léopold Senghor.

[Une nuit que je me trouvais avec le Père D. à Auchwitz ma question fusa :
"Je n'arrive pas à comprendre comment des hommes ont pu être capables d'une chose pareille."
Il me répondit :
"Je me suis longuement posé la question aussi et ma seule conclusion  fut qu'il est heureux de ne pas le comprendre car ceux qui le comprenne sont des leurs."]
Merci à lui.