samedi 29 octobre 2011

C'est du Joly.

Après avoir proposé que l'on remplace le défilé militaire du 14 juillet par un défilé citoyen, voilà qu'Eva Joly revient sur  le nucléaire.
Un sujet absolument central (sans jeu de mot) non seulement pour les écolos mais pour l'ensemble des habitants de la planète.
Madame Joly avait fait se lever toute la droite comme un seul homme -des cavernes- lors de sa sortie sur le défilé national.
Pourtant sa proposition avait du sens selon moi.
En effet, combien d'années faudra-t-il encore attendre avant que les nations ne préfèrent montrer ce qu'elles font de mieux plutôt que ce qu'elles font de pire?
On nous parle de la construction européenne comme d'un vecteur essentiel à la paix en Europe mais on continue d'exhiber nos armes potentiellement destructrices de masses d'êtres humains comme si c'était ce que nous faisions de plus honorable ... cherchez l'erreur!
Faire défiler l'excellence française dans des domaines  telles que l'éducation, l'innovation technologique au service des hommes, l'écologie ou même le caritatif trouve à mon sens bien plus d'avantages.
En premier lieu celui de montrer dans quel sens nous souhaitons voir se diriger notre nation.
Je ne  veux pas dénigrer l'armée mais elle ne représente sûrement pas ce qu'il y a de plus important à montrer en exemple aux français et au reste du monde.
Depuis ce taulé Madame Joly avait presque disparu de la circulation.
La voilà qui réapparaît en proposant à Monsieur Hollande de l'accompagner à Fukushima pour constater les résultats calamiteux de l'énergie nucléaire.
Grand bien vous en prend Madame et j'appelle de tous mes voeux que Monsieur Hollande accepte votre invitation.
Après une telle catastrophe plus aucun pays de la planète ne devrait vouloir encore de cette folie sur son territoire.
Le nucléaire n'aurait jamais dû avoir le droit de citer tant que nous n'aurions pas réglé le problème des déchets radioactifs qu'il engendre.
Combien faut-il être irresponsable pour se proposer d'utiliser une énergie dont on ne maîtrise pas l'ensemble des tenants et des aboutissants?
Jusqu'à aujourd'hui nous nous contentons donc de la facilité d'aller enfouir ces déchets sous terre en se disant que rien ne peut arriver et qu'il suffit d'attendre la bagatelle d'un bon millier d'années pour qu'ils ne soient potentiellement plus dangereux.
Quelle folie!
Je n'ai pas la carte du parti EELV et ne suis d'ailleurs membre d'aucun parti politique mais force est de constater que les deux dernières sorties de Madame Joly  me plaisent assez:
1: remplacer une fanfaronnade militaire et une démonstration de force machiste par un défilé citoyen.
2: tout faire pour convaincre un candidat très 'sérieux' à l'élection présidentielle de sortir de l'ignominie nucléaire.
Voilà deux points à soutenir et en particulier  le second qui est absolument indispensable et urgentissime.
Il faudra un petit paquet d'années pour nous voir sortir du nucléaire et en particulier pour nous les français qui en sommes les champions du monde mais cette prise de décision est majeure et doit se faire le plus vite que possible.
Arrêtons de faire croire aux français que c'est le bas coût de cette énergie qui nous fait la maintenir car entre les prix de fabrication des centrales, de leur entretient et à venir leurs réfections alors cela n'a rien d'économique.
Quand bien même ce serait le cas, au nom de la précaution nous ne devrions jamais utiliser cette énergie à cause des déchets radioactifs.
Je ne comprends  même pas comment nous avons pu nous engager dans cette voie?
Ah si, comme toujours: le fric!
Enfin, il est bien normal que Madame Joly pose comme condition préalable à toutes discutions avec le PS la sortie du nucléaire.
Sans cela son discours perdrait toute crédibilité.
Prions qu'elle réussisse à ouvrir les yeux des plus sceptiques pro-nucléaire.
PS: nombreux sont encore les partisans du nucléaire qui ne veulent pas voir plus loin que le bout de leur interrupteur électrique!
J'ai déjà abordé le sujet du nucléaire dans mon article "la foutaise de la voiture électrique" que j'invite les 'amoureux' des déchets nucléaires à lire.
Sortons au plus vite du nucléaire.