lundi 24 octobre 2011

Et ça continue encore et encore....

« Et ça continue encore et encore, c'est que le début d’accord d'accord... »
Voilà le refrain de Cabrel que m’inspire le résultat de ce sommet de sauvetage de la zone euro.
On ne change rien à l'ensemble de ce système inique qui montre toutes ses énormes carences depuis des décennies.
Rien n'a fonctionné comme on nous l'avait dit depuis le début et on a le résultat de ce somptueux ratage sous les yeux.
Pourtant il semble qu'il n'y ait que les peuples qui le voient clairement mais pas l'ensemble de ses dirigeants qui s'entêtent très lourdement dans une voie sans autre issue possible que la faillite générale.
Ce sommet a donc accouché de solutions qui n'en sont absolument pas puisque que rien de neuf n'en est sorti.
On va donc continuer de mettre des sommes faramineuses sur la table pour les jeter dans un gouffre sans fins qui les consumera toutes comme il a déjà brûlé tous les plans de sauvetages précédents !
Augmenter ainsi le plafond du fonds de secours européen ne résout aucun des problèmes mais l'aggrave tout comme le relèvement du plafond de la dette américaine n'a fait qu'alourdir les problèmes qu'il faudra régler dans un avenir de plus en plus proche.
Ils sont sourds (nos dirigeants) à toutes les turpitudes de leurs peuples car ils n'en partagent rien !
Ils ne connaissent absolument rien des prix des choses du quotidien comme une simple baguette de pain, un ticket de métro ou un caddy d'une semaine de nourriture.
Ils n'y connaissent rien pour la simple et bonne raison qu'ils ne sont pas concernés par ces basses préoccupations !
Comme il doit être difficile (et comme il est indécent ) pour les plus démunis de les voir tout sourires aux lèvres devant les caméras et ajustés au millimètre dans leurs costumes hors de prix.
Idem pour les bagnoles ... que du très haut de gamme et on préfère même pas imaginer ce que doivent être les repas ainsi que les hôtels dans lesquels ils doivent loger.
Quand aurons-nous le droit à la transparence ainsi qu'un droit de regard sur ces dépenses fastueuses?   
                                                 
Pourtant nous ne leurs demandons pas d'être sur tout au minima car ce serait aussi ridicule que le spectacle qu'ils nous offrent actuellement mais, tout de même, un juste milieu serait assez bien venu.
En tous cas, le résultat de ce sommet reste nul et caduque ne faisant que repousser, une fois de plus, la catastrophe qu'à un peu plus tard dans le temps tout en accentuant encore un peu plus la gravité de la situation.
Immanquablement les mêmes problèmes seront reposés dans quelques mois avec l'aggravation du temps laissé passé en plus.
Nos gouvernants se comportent comme un ménage surendetté qui ne ferait que contracter de nouveaux prêts à la consommation afin de rembourser d'anciens devenus trop lourds à honorer.
C'est une spirale infernale dont il faut sortir au plus vite.
Le cancer de ce système, on le connaît : la finance dématérialisée !
Des gens très fortunés ont bien compris que l'on pouvait faire des montagnes d'argent en spéculant sur la misère des peuples travailleurs et comme en plus ils ont l'appui de pays comme la Chine ou l'Inde composés de leurs milliards d'habitants corvéables à en mourir... alors tout va bien !
Selon moi, la première mesure fondamentale à prendre serait la (re)nationalisation de tous les services indispensables au bien être du citoyen.
A savoir : Eau, Gaz, Électricité et chemins de fer.
Chaque pays membre posséderait ainsi ses propres moyens de se suffire en énergie avec dans le traité européen la possibilité de s'entre-aider entre pays de la communauté si besoin était.
Les prix seraient fixés afin de ne produire ni profits ni pertes d'une année sur l'autre en prenant en compte l'investissement pour le futur.
Rien de plus... rien de moins.
Il ne doit absolument pas être laissé à des spéculateurs sans freins les moyens de subsistance de base des citoyens.
Ces services ne doivent pas faire l'objet de quelque spéculation que ce soit ou de profits dans la mesure où ils touchent aux conditions du confort de base des citoyens.
Que peut-on espérer d'un système dont les fondements mêmes d'existence les plus simples sont basés sur le seul profit ?
Il est bien évident que tous les autres -voyant cela- ne se sentiront pas gênés aux entournures pour se donner des marges énormes de profits.
L'exemplarité vient de l'état en premier lieu !
Deuxièmement, et même si tout le monde l'a déjà dit, il est pourtant bon de le répéter : les banques doivent séparer les dépôts de la spéculation boursière et ce par la loi puisqu'ils ne le feront apparemment jamais d'eux mêmes.
Au jour d'aujourd'hui les banques spéculent avec l'argent de nos salaires et de nos économies au quotidien et lorsqu'ils perdent cet argent il leur suffit de passer un coup de téléphone aux états pour que NOUS renflouions le trou... c'est énorme !
On comprend parfaitement pourquoi ils ne veulent rien changer à leur façon de faire et qui le voudrait à leur place?
Tu gagnes: tu gagnes
Tu perds: tu gagnes quand même!
Avec la séparation des dépôts courants de la spéculation les personnes voulant s'exposer aux risques des marchés seraient libres de le faire mais en cas de pertes ne pourraient pas solliciter les fonds de la nation comme cela vient encore d'être fait durant ce sommet.
Quoi de plus normal... c'est enfantin, non?
Cependant comme nos hommes politiques sont accrochés aux sommes démesurées que ses gens peuvent leur obtenir ils ne bougent pas d'un petit doigt et sont aux ordres.
Aucun espoir de voir les choses changer tant que cela fonctionnera ainsi d'où le résultat pitoyable de cette énième réunion !
Dieu merci nous avons encore le droit de vote me direz vous mais ils ont en leur possession l'arme de destruction massive qu'ils utilisent à bloc: la télévision !
Les dictatures l'avaient compris en premier dès les années trente et pour notre grand malheur les démocraties ont repris ce travers après leur victoire !
La propagande est partout et fonctionne tellement bien qu'elle arrive à nous faire croire que le bien des peuples passe nécessairement par la richesse d'une poignée d'oligarches !
Non non, si on partage équitablement alors ça ne peut pas fonctionner nous dit cette propagande !
Pourtant c'est bien nous qui la produisons au sens strict du terme cette richesse.
Alors, on va continuer longtemps comme ça en donnant gentiment carte blanche à cette élite?
Elle ne va pas s’arrêter de continuer à vivre au dessus de nos moyens en dilapidant tout sur son passage cette belle élite.
Dépassons donc les apparences qui nous sont servies par overdoses de médias et ré approprions nous la démocratie dont on n'aurait jamais dû nous éloigner !
Le vote c'est fait pour ça!
A bon entendeur... salut !
ps: merveilleuse photo où Sarkozy se prend pour Jesus et ses apôtres!
Je ne sais pas s'il faut en rire ou en pleurer de tristesse?