mercredi 26 octobre 2011

Mendicité... sans pitié!

Il y a décidément trop de miséreux en France et nos bons politiciens, à défaut de les sortir de leur misère, ne veulent plus les voir.
C'est fou ça, il y en a tellement plus mois après mois qu'on se demande si ce n'est pas un effet de mode?
Et puis c'est vrai quoi, y' a pas plus tendance que de se tenir aux sorties des supermarchés, des gares, des églises ou dans les files de voitures aux feux rouges!
Apparemment c'est tellement génial qu'ils se multiplient comme des petits pains ceux qui s'y exercent.
Bien sûr, ce doit être par pur plaisir qu'ils le font tout autant que de mal se fringuer, d'avoir les cheveux mal coupés et pas toujours très propres.
Ils ont bien raison les maires qui pondent des arrêtés anti-mendicité car il faut vite couper court à cette nouvelle mode avant qu'elle ne se propage de trop... merde alors!
Bah non! faut surtout pas laisser les pauvres faire les poubelles en fin de marché ou après le dernier service des restaurants de la ville.
Ils sont pas beaux, des fois même qu'ils sentent pas bon et en plus y'en de plus en plus qui parlent pas bien la France.
Allez! vite ôtez de notre vue cette vilaine population indésirable.
Ils peuvent mourir de faim, de soif, de froid mais bordel seulement dans le secret d'un petit coin pourri à l'abri de nos regards de riches... faut pas déconner quand même non!!!
On pourrait presque croire à un sketch de bon humoriste mais malheureusement pour nous,  les "clowns" qui vomissent ce genre d'arrêtés sont des maires ou des préfets.
J'avais innocemment, et donc bêtement, pensé que nous allions assez régulièrement aux urnes pour élire des gens plus intelligents et plus compétents que nous pour régler les problèmes de logements, d'emploi et surtout  de misère.
Au lieu de ça ils ne semblent pas bien dérangés d'en créer toujours un peu plus de la misère sauf que cette fois elle prend de telles proportions qu'ils veulent nous cacher les résultats de leurs merveilleuses politiques.
Comme il est toujours plus facile de cacher la misère que de la résoudre, ils font passer des arrêtés anti- mendicité.
Bien sûr que chacun d'entre nous ne doit pas se sentir dispensé aussi d'alléger la souffrance de ces gens qui mendient en donnant ce qu'il peut mais nous n'aurons jamais la force de frappe que peut avoir l'état.
Mais alors, je me demande à quoi servent nos impôts, taxes diverses et prélèvements à la source si vous ne les utilisez pas en priorité pour résoudre la misère messieurs les politiciens?
A quoi servent donc toutes les belles promesses électorales que vous nous faites si au bout du compte votre ultime solution est de demander aux pauvres de se cacher pour mourir?
Peut-être qu'un dimanche pas fait comme un autre on pourrait tous aller faire la manche devant nos hôtels de ville respectifs en masse et bien nombreux afin de voir si ceux que nous élisons seraient aussi enclins à envoyer les policiers nous verbaliser...
Qu'en pensez-vous?