dimanche 27 novembre 2011

Je cherche ma Maman.(le PN)

Je cherche ma maman... Tel pourrait être le titre pour ceux qui font conquêtes (victimes) sur conquêtes (victimes).
Maman m'a délaissé, maman est partie, maman m'a dominé et du coup je la recherche partout!
C'est malheureusement un schéma assez classique chez certains hommes qui ainsi restent à jamais dans l'insatisfaction puisque par définition ils ne trouveront jamais une femme qui soit à la hauteur (en bien ou en mal) de leur maman.
Plus la fin recherchée sera inaccessible et d'autant plus forte en sera son idéalisation.
Si chaque petit garçon passe dans son enfance par le stade d'un amour maternel qui vire à une certaine confusion, il se doit aussi de réussir à son dépassement en incorporant -au plus vite- son impossibilité tout autant que son non-sens.
Si tel n'est pas le cas, cette erreur les conduira à entrer dans une sphère d'échecs relationnels dans lesquels il leur faudrait retrouver une maman qui a abandonné, délaissé ou dominé ... en conséquence les autres femmes devront en rendre compte.
Forcément déçus ils s'enticheront à abaisser leurs victimes et reproduiront à l'infini cette monumentale erreur.
Si en plus la chère maman a eu la fâcheuse tendance à être dominatrice par le biais d'un caractère fort et marqué, alors ceux qui auront eu à subir cette situation y ajouteront cette farouche volonté d'en faire rendre gorge à toutes les autres femmes.
Sitôt conquise la proie n'aura plus de valeur puisqu'ayant cédé car maman, elle, ne cédait pas!
Du coup, le "gibier" sera négligé et traité comme il se doit : une moins que rien!
Le prédateur est pareillement  malheureux mais aussi, et surtout, tellement assuré que ce malheur est le fait de la méchanceté de la gentes féminine qu'il lui en devient quasi-impossible de voir qu'il a construit sa propre affliction.
La seule certitude: elles vont devoir payer!
Du coup il hait tout autant les femmes qu'il ne supporterait jamais de vivre seul.
De pure logique il serait normal qu'il veuille réduire ses relations aux femmes à leur plus simple expression mais il se trouve qu'il a l'impérieux besoin d'en faire baver au moins quelques unes.
Malheur à toi si tu tombes dans le viseur de son radar car tu vas expier pour des fautes que tu n'as pas commises et dont tu n'es nullement responsable.
Il n'a jamais réussi à solder son contentieux avec maman et il faut bien qu'il nourrice le feu des haines et des regrets qui le hantent.
Bon! c'est vrai qu'il n'a pas trop cherché à résoudre le problème non plus!
Dans son inconscient il sait bien que si maman ne l'a pas rendu heureux, l'a mal traité ou abandonné alors aucune femme, jamais, ne pourra le satisfaire.
Du coup, comme maman il saura leur faire croire qu'il est un être aimant, attentionné, gentil, serviable et absolument prêt à tout pour les rendre heureuses alors qu'il n'en est rien.
Tout son génie est ici!
Il déteste les menteuses, les manipulatrices ou autres perverses... et pour cause puisque c'est ce qu'il est lui-même!
Dans un couple il ne peut y en avoir qu'un!
Immanquablement il faut que ce soit lui et lui seul.
En conséquence il va de toute préférence choisir une "douce bienfaitrice".
De celle qui croit qu'un monde meilleur est possible et qui s'y donne avec amour et sincérité.
Il les adore celles-là car il lui faut déployer l'ensemble de ses forces de grand falsificateur.
Alors ... plus tu tiendras et lui résisteras et plus il se délectera à t'humilier sitôt qu'il se sera assuré que tu es à sa merci.
Nul besoin de te violenter physiquement!
Maman ne l'a jamais touché et il ne te touchera pas non plus si tu ne l'y "contraints" pas.
Sa puissance est insidieuse et vicieuse, elle s'infiltrera dans la moindre fissure que tu laisseras apparaître.
Tu  n'y couperas pas car faille toujours il y a et au pire il la provoquera avec toute la maestria dont il est capable!
Maman l'a usé pendant des dizaines d'années alors tu vois ... le temps est avec lui.
Si tu veux vivre ou même simplement survivre après cela alors enfuie toi.... enfuie toi vite!
Du temps et du courage il te faudra pour te reconstruire mais courage car d'autres avant toi ont réussi.

[Texte transposable du féminin contre le masculin bien sûr!]
Sujet abordé pour le groupe Facebook "sois un homme" mais surtout  pour toutes celles et ceux qui ont eu à subir le harcèlement moral sous quelque forme que ce soit. (Au foyer, en famille, en couple ou au travail car les harceleurs peuvent sévir partout!)