vendredi 4 novembre 2011

No ADN for Hank?


Justice pour tous... ou presque!
Une fois de plus il semblerait que la perfection de la justice américaine soit telle que rien ne puisse la faire revenir sur une condamnation.
Pas même l'ultime risque d'assassiner un innocent ne semble suffisant!
Qu'en coûte-t-il à cette institution de pouvoir épargner un potentiel innocent?
Cet homme ne demande qu'un malheureux test ADN, lui qui risque dans quelques jours de mourir attaché et sanglé sur une table tel un animal sacrificiel!
Mais quels types d'hommes peuvent bien rester aussi sourds qu'aveugles à la possibilité d'innocenter cet homme?
Quel droit peut bien empêcher ce détenu d'éventuellement prouver de façon quasi certaine son innocence?
Le test ADN ne servirait-il ici qu'à confondre les coupables sans pouvoir disculper les innocents?
Quelle est cette justice inhumaine?
Alors, ils n'hésiteront pas à t'injecter le poison mortel dans tes potentielles veines innocentes.
Toi, être de chair et de sang on s'apprête à te faire passer de vie à trépas alors que tu es peut-être libre de toute faute.
En pleine conscience et de sang froid vous irez le chercher, cet homme, au fond de sa cage déshumanisée et comme arrachée au reste du monde.
C'est là, projeté dans ce trou que se tapit la bête immonde à laquelle on refuse même le droit le plus élémentaire de tenter de prouver irrémédiablement sa possible innocence.
Te dessécher, te vider de toute ton humanité ils ont essayé.
Ils t'ont jugé et tout le reste de ta vie durant tu as payé.
Innocent? peut-être mais ils ont décidé de compter ton temps, de seulement laisser trotter l'aiguille de ton horloge mortuaire jusqu'à la jouissance ultime de t'admirer crever.
La dernière aiguille on te l'enfoncera pour faire s'arrêter de trotter ton sang.
En haute sécurité, derrière une vitre, ils viendront te mirer agoniser après t'avoir conduit pieds et poings liés jusqu'à la salle léthale.
C'est là, Hank Skinner, qu'en ton âme et conscience se perdra le secret de ta possible innocence mais surtout aussi que s'évaporera de ton regard ésseulé ton dernier souffle d'humanité.
Quelle abjecte situation!
Le 08/11/11: Une lueur d'espoir?
Le 23.10.12: Pour coller à l'actualité la femme d'Hank Skinner publie un livre sur la peine de mort.
Son mari attend encore et toujours de pouvoir être innocenté par un simple test ADN!
On maintient donc dans le couloir de la mort une personne potentiellement innocente alors que le disculper pourrait ne prendre que 48 H...... quelle folie que celle là!