jeudi 8 décembre 2011

Bêtes à en mourir?

Hé oui! notre bonne vieille société ultra violente ne peut plus se contenter du fanatisme aveugle et décérébré de la plupart des supporters de foot.
Cela ne suffit plus à contenir les haines ou toutes autres frustrations dont tout un chacun est submergé chaque jour.
Pourtant on était déjà dans la bêtise bien grasse et lourde avec le "fan" de foot.
Des milliers et des milliers de forces de police bloquées tous les week-end pour éviter que des pseudo supporters ne s'entretuent pas avant, pendant ou après leur "messe" footbalistique!
Oui oui : "messe" car cela remplace idéalement le fanatisme religieux qu'ils dénigrent à moins que, parfois, ils ne couplent les deux ensemble!
Essayez d'imaginer juste une seconde ces mêmes matches sans la présence totale des CRS pour les empêcher de se massacrer!
Nul besoin de les écouter plus de cinq minutes pour comprendre que leur match et leur "équipe" cristallisent cet instant grégaire tel le chien pissant sur tous les poteaux du quartier à seule fin de marquer son petit territoire.
Si un autre mâle a le mâle-heur de venir balancer ses phéromones dans le coin alors il faut l'anéantir.
Faute de pouvoir en découdre aux abords des stades, ils se donnent donc rendez-vous avant ou après le match dans un lieu secret afin d'en défaire à coups de poings, de pieds, de barres de fer ou de tout ce qui peut briser la petite gueule du fanatique d'en face.
Ça vole trop haut!
Apparemment oui... ça vole encore un peu trop haut pour les adeptes du "free fight".
Là, c'est certain y'à pas d'ambiguïté possible... un seul but, faire le plus mal possible et aussi rapidement que concevable.
Pas de règles autres que celles de la haine aveugle et ultra violente.
C'est tellement bon qu'il n'y ait pas de règles à la con et que la seule limite soit celle de la souffrance ultime du vaincu.
Ce qui est d'autant plus génial c'est qu'en plus des entraînements de fous furieux qu'ils s'infligent ils sont plein de produits dopants et de stupéfiants qui repoussent la douleur et multiplient la force.
Du coup, et immanquablement, cela produit des combats hors normes.
Enfin, tout pour plaire aux frustrés de la vie pour qui la violence est la seule possibilité de résoudre durablement les problèmes (tout au moins le pensent-ils!).
"La loi du plus fort, ça oui c'est efficace pour remettre les choses en place et dans le droit chemin." qu'ils disent.
Comme ils doivent en rêver de la glorieuse époque romaine ces gens-là.
Les lions, les tigres, les coups de glaive dans la gueule... que du lourd quoi!
Toujours et encore les rapports de force partout comme si l'Homme était totalement incapable de simplement partager l'émerveillement fantastique de ce qui lui est offert ici bas.

"Toute conquête engendre la haine car le vaincu demeure dans la misère.
Celui qui se tient paisible, ayant abandonné toute idée de victoire ou de défaite se maintient heureux."
Bouddha.