jeudi 2 février 2012

Le salut par l'individu.



                 

Nous voilà donc de retour -et à grands pas- vers des heures aussi troubles que sombres.
La prétendue fantastique énergie nucléaire pas chère finit enfin par nous montrer son vrai visage.(sic)
Le pétrole infini et qui coule à flots c'est presque fini aussi et somptueux couronnement tout se délocalise vers des pays où l'ouvrier outil ne coûte guère plus d'un à deux dollars par journée d'esclavage.
Alors on se laisse aller aux mirages de complots mondialistes ourdis dans la pénombre.
Une poignée d'Illuminati placerait ainsi leurs pions aux sommets de nos états lors de réunions aussi secrètes qu'ésotériques.
Quand bien même de tels groupes existeraient, ils ne seraient, bien entendu, composés que d'hommes et de femmes en tout point identiques à nous tous !
Prêtons leurs donc le vice d'avoir cédés plus profondément que nous à de mauvais penchants que trop humains mais quel est celui d'entre nous qui n'a pas basculé un jour sur ces mauvaises pentes?
Qui donc peut s'enorgueillir de ne pas avoir un jour versé dans ces travers?
Vanité, cupidité, avarice...
Bien sûr, ils dupent, fraudent, mentent mais tout cela à la hauteur des responsabilités qui sont les leurs!
Ce qui nous séparent d'eux c'est surtout la plus grande responsabilité qui est la leur au regard de l'histoire.
Tout un chacun comprendra aisément, par exemple, que lorsque l'un d'entre nous jette ses mégots de cigarettes ou ses détritus dans la nature cela n'aura évidemment pas les mêmes conséquences que quand G. W. Bush (prolongé par Obama) refuse catégoriquement de signer le protocole de Kioto.
C'est ça la différence !
Pour le reste, nous ne croisons que toujours plus de gens rêvant de faire fortune à tout prix et surtout par n'importe quel moyen du moment que cela soit efficace.
Et dites-moi: que font d'autres nos élites?
Elles contournent, détournent, ou même violent les règles à seule fin d'un pouvoir encore accru et d'une fortune toujours grandissante.
Au fond, ils suscitent plus souvent la jalousie ou la convoitise nos "grands hommes" plutôt qu'autre chose. C'est justement là que le bât blesse !
Finalement, nous déboulons avec eux et de concert sur cette même autoroute de la facilité.
Seule diffère la cylindrée de la machine qui nous conduit droit vers le vice.
Combien nous est-il plus simple de dénoncer ceux qui y foncent dans des machines d'enfer alors que d'autres y font du "stop" sur les bas côtés ... mais ne dit-on pas que "l'enfer est pavé de bonnes intentions"?
Certes donc, illuminatis, francs-maçons ou tout autres puissants roulent à tombeaux ouverts vers l'antre de la rivière Hadès mais pour les critiquer, il nous faudra nécessairement arrêter de les y suivre que ce soit à pied, vélos, motos ou petites autos !
Les dénigrer tout en rêvant secrètement -ou pas- de leur succéder n'améliorera jamais rien !
Notre salut passe donc par l'individu !
Voilà la seule et ultime clé pour régler nos problèmes.
Quand j'observe simplement autour de moi au quotidien ce dont nous sommes capables individuellement alors je sais que notre salut est bien là !
Dans cette société que tout le monde dit vouloir "verte" il n'est pourtant vraiment pas difficile de voir les pires incivilités.
Voici donc un minuscule exemple qui en dit long:
Avez-vous remarqué que dans la plupart des fast-foods (inepties à eux seuls) les pailles et autres serviettes en papier ne sont plus en libre service comme avant?
Je restais pantois autrefois devant le nombre de pailles et autres serviettes que prenaient les gens.
À quoi pouvait donc servir trois, quatre voire cinq pailles pour boire dans un gobelet en plastique fermé et percé d'un trou pour y faire entrer une seule et unique paille?!
Que faisaient-ils aussi de cinq ou six serviettes pour manger un hamburger?
Du coup ils ont supprimé ce libre service mais "rassurez-vous" sûrement pas par soucis écologique mais bien plutôt par intérêt financier.
Je ne parle même pas de ce que l'on peut voir dans nos grandes villes chaque jour lorsque l'on prend la peine d'observer un tant soit peu.
Tout cela pour dire que je sais bien aussi ce qu'il en est dans tant et tant d'autres domaines divers et variés aux conséquences tellement plus graves encore.
Après mon article "de la reforme de soi" (http://healeyleblog.blogspot.com/2011/10/de-la-reforme-de-soi.html) qui se penchait plus spécialement sur l'aspect moral de notre progression possible, ici il est plus question des dizaines de gestes au quotidien qui peuvent facilement accompagner nos plus saines pensées.
Le changement du Tout commence donc par l'individu à l'orée de sa seule belle volonté.
A nous de jouer!!
Y.S