mardi 23 octobre 2012

Saint profit... priez pour nous.



Jusqu'où peut bien aller se terrer l'humanité d'un homme au nom des profits financiers qu'il peut réaliser?
N'en déplaise à monsieur Montebourg produire "franco-français" n'a pas vraiment de sens car ce qui compte le plus est avant tout de produire localement ou en volonté de partage et d'amélioration des conditions de vie et de travail où que ce soit.
Évidemment le concept de nation peut encore avoir du sens s'il permet de défendre des progrès humains et sociaux mais autrement?
Ce qui compte le plus ici c'est la proximité entre le lieu de production, de son consommateur mais surtout le respect du droit du travail avant toute autre chose et sa mise en place partout dans le monde.
Ne sommes-nous pas tous de par le monde entier de simples êtres humains en quête de la même et unique chose: le bon-heur?

Malheureusement, l'internationalisme des échanges ainsi que la transformation de cette vaste planète en un grand jardin a plutôt favorisé ceux qui manient l'Homme comme une valeur marchande.
Il est donc urgentissime que nous relancions des circuits aussi courts que possibles afin de faire travailler des gens à des choses dont ils peuvent parfaitement mesurer la concrétude.
(La finitude de l'humain est-elle d'ailleurs seulement de travailler?
Je n'y crois pas du tout pour ma part et cela pourrait bien faire l'objet d'un long papier.)
En attendant, continuer de croire -et surtout de faire croire- que l'on peut rattraper l'écart de compétitivité avec des pays comme la Chine ou l'Inde (parmi tant d'exemples possibles) est une complète absurdité.
Pour que cela fût possible il nous faudrait tous retourner aux temps des "gueules noires" du fond des mines.
En gros cela voudrait dire travailler jusqu'à épuisement vital et moral dans des conditions aussi dégradantes qu'inacceptables.
S'il est bien vrai que nous avons dépassé les limites du raisonnable en matière de surabondance, de luxe et de certains privilèges durant ces cinquante dernières années de par chez nous cela ne signifie nullement que nous devions pour autant retourner à la folle condition de modèles où le travail est plus proche de l'esclavagisme que d'autre chose.
S'il faut reconnaître que la mondialisation a eu des bienfaits elle a aussi produit des désastres.
Les délocalisations n'ont de sens que SI ET SEULEMENT SI elles permettent de donner dignité et meilleures conditions de vie!

Des circuits raccourcis disions-nous donc en produisant localement, de façon raisonnée et responsable.
Plus que des nations qui devraient s'opposer ce sont des idées, des conceptions, des morales.
Aux quatre coins du monde des gens rusés, bien souvent (et c'est bien malheureux) les plus instruits et éduqués manquent à leurs devoirs élémentaires de partage ou d'entre aide.
Au lieu de cela ils cultivent une incroyable capacité à écraser les plus faibles, à les réduire en esclavage et à rendre toujours actuelle cette folle citation de Hobbes: "l'Homme est un loup pour l'Homme."
Preuve -s'il en fallait une de plus- que cela a plutôt à voir avant tout avec l'élévation des niveaux de conscience plutôt qu'avec les idées stupides de races ou autres nationalismes!
Jusqu'à quelle hauteur de mépris et de haine de leurs semblables sont donc capables d'aller des "dirigeants" comme ceux de la Chine par exemple?
Jusqu'à quel niveau d'abêtissement massif les "élites occidentales" peuvent-elles amener leurs peuples pour se fairent réélire dans leurs pays dits démocratiques?
Si l'on ne veut pas sombrer dans la haine, la méchanceté et la violence il faudra bien un jour qu'un état, des états, s'attaquent à ceux qui nous conduisent droit à la catastrophe au nom de leur sacro-saint profit personnel.
Monsieur Hollande la route vous est toute ouverte!!!

Des montagnes de pognon s'amoncellent sur les têtes d'une poignée de personnes qui ne se sentent plus redevables ni des états, ni des lois et encore moins d'une morale qui nous est pourtant à tous communs.
Ces grands hommes pleurent lorsqu'ils risquent d'avoir à donner quelques centaines de millions supplémentaires sur les dizaines de milliards qu'ils possèdent d'ores et déjà.
Oublient-ils si facilement qu'ils ont construit ces indécentes fortunes sur les échines recourbées de travailleurs de pays pauvres...dont des enfants?!
Alors qu'on ne vienne pas nous dire qu'ils n'ont volé personne car pire que cela ils ont bafoué l'éthique, foulé du pied les droits de l'Homme!
Que leurs responsabilités sont grandes... à hauteur des sommes engrangées probablement!
S'ils n'ont eu aucune honte ou hésitation à construire leurs satanées fortunes sur des possibles aussi inhumains et cruels alors quelle hésitation devrions-nous donc avoir à les leurs reprendre en partie au nom du bien commun, du partage et d'une répartition plus juste et équitable?
Qu'ils décident de quitter nos valeurs et nos principes pour leur maudit fric préférant même changer leur nationalité mais alors qu'ils ne puissent plus bénéficier de quoi que ce soit venant de nous qui acceptons les règles qui nous lient et font de nous ce que l'on nomme une nation!
Ils ne veulent plus rien avoir à faire avec nous si ce n'est continuer à nous vendre leurs produits tout en fuyant leurs devoirs de citoyen alors qu'ils n'aient plus de droits non plus à venir profiter des infrastructures que nos impôts leur offrent si gracieusement!
Qu'ils soient logiques dans leur démarche de rejet et ce jusqu'au bout.
S'ils ne veulent pas de nos lois...alors qu'ils se tiennent donc à l'écart de nous et de notre nation progressiste.
Ils ne veulent que cacher leur argent dans des paradis fiscaux où ils ne foutent jamais les pieds et refuseraient radicalement d'y vivre à temps plein.
Ils veulent donc le beurre et l'argent du beurre... ne participer à rien de ce qui nous coute à tous pour faire de notre environnement ce qu'il est et qui, comme par hasard, leur plaît tant!
Il faut faire des choix dans la vie et accepter les conditions requises à notre belle condition de vie car s'ils tombent malade alors n'ayez crainte que ce soient bien nos ambulances sur nos belles routes entretenues qui les conduiront dans nos meilleurs hôpitaux!
Alors?

Mais pourquoi donc au sein de notre propre communauté (CEE) existe-t-il encore des paradis fiscaux qui ont leurs portes grandes ouvertes à ces fortunes magistrales construites sur l'esclavagisme humain de pays pauvres?
Comment est-il encore possible de cacher son argent sur des comptes en Suisse ou au Luxembourg si ce n'est par consentement de nos dirigeants européens?
Tous ces grands fraudeurs peuvent ainsi indéfinimment échapper à l'impôt qui a permis à nos sociétés de devenir ce qu'elles sont devenues.
Les dirigeants chinois (et bien d'autres) doivent copieusement se marrer de voir tout cela mais surtout qu'ils peuvent continuer en toute impunité de nous vendre des produits que nous pourrions parfaitement construire chez nous sans aucune difficulté et probablement avec un degré de finition tout autre!
Il y a pourtant des pans entiers de choses qu'il n'est plus possible de construire ou de faire ici car totalement délocalisés!
Une fois encore dans ce cas: apportez des conditions de dignité là où vous vous délocalisez et exportez nos modèles sociaux plutôt que de tenter de les détruire ici en exploitant ailleurs!!!
Spécialiser la CEE dans les services ou la haute technologie  ... Pourquoi pas mais exigeons que notre modèle social s'exporte plutôt que d'essayer d'importer les pires ici !

La CEE est devenue, de fait, un vaste vestibule aux portes et aux fenêtres grandes ouvertes à toutes les horreurs de l'exploitation de l'Homme par l'Homme!
On accepte donc sans rechigner d'importer de ces pays esclavagistes d'enfants !
N'était-ce pas le but premier de la CEE que d'élargir le territoire de pays aux droits supérieurs protégeant les citoyens de la tyrannie et de l'esclavage?
Le coup du travail dans ces pays misérables y est certes dérisoire tout autant que la notion de droit mais les fameuses différences de compétitivités font surtout le bonheur de quelques dirigeants de multinationales blindées de trésoreries aussi gigantesques qu'inutiles!
Pourquoi donc croyez-vous qu'il soit si difficile de connaître le prix de revient réel d'un iphone ou d'une paire de Nike? (entre tellement d'autres)
Ils nous cachent cela avec force et détermination pour que ne nous éclatent pas au visage le scandale du fric qu'ils se font aussi bien sur le dos des enfants qu'ils font travailler que sur le prix qu'ils nous vendent leurs merdes!
"Tant qu'ils sont assez cons pour acheter sans rien dire... pourquoi s'arrêter?" doivent-ils se dire!
Voilà bien le rôle des gens que nous élisons que de demander des comptes au nom des peuples à ces gens plutôt que de leur être inféodés ... mais qu'en est-il?
Si le communisme était bien une ignominie qui fût avant tout vaincue par sa propre cupidité à engraisser une pseudo-élite... mais alors que dire du libéralisme?
N'est-il pas tout aussi cupide et ne sert-il pas lui aussi une ultra-minorité?
Nous y avons certes gagné une plus grande liberté d'expression et de mouvement mais au final c'est encore une dictature qui définit les règles réelles du commerce international avec consentement implicite des USA et de la CEE à savoir la Chine!
Quelle belle victoire que celle-là me direz-vous!
Je veux bien prendre les paris que rien ne se passera tant que les peuples n'y mettront pas un terme d'eux-mêmes... il y a bien trop de connivences de la part de tous ces gens qui sont à la tête de cette pyramide!
Leur aveuglement les conduira jusqu'à la déchéance et c'est bien cela qui est regrettable!






mercredi 17 octobre 2012

Un president parfait !

On s'est déjà tous posé la question de savoir pourquoi la quasi-totalité des classes politiques des pays démocratiques sont si décevantes pour ne pas dire bien pire !
Et pourquoi donc ne tombons-nous jamais sur un président juste, sincère et souhaitant VRAIMENT le bien du peuple?
Les candidats ont toujours les meilleures idées du monde avant leur élection et une fois en retraite.
Sitôt arrivés au pouvoir, ils sont curieusement rattrapés par des réalités qu'ils leur semblaient étrangères voire inconnues auparavant !
Crises, déficits, bilan de leurs prédécesseurs et j'en passe.
La faute "à pas de chance" quoi !
Faut-il en conclure que ne peuvent arriver au pouvoir que des gens malhonnêtes ou/et malchanceux?
Mais comment croyez-vous donc que l'on puisse gravir l'ensemble des longs, pénibles et difficiles échelons menant du simple militant à celui de candidat officiel de son parti à la présidence de la République?
Assuremment, et surtout malheureusement, pas en étant juste celui le plus empli de bonté, de compassion ou de philanthropie ... bien au contraire.
Il s'en faut plutôt d'être un fin manipulateur, un menteur très expérimenté redoublé d'un grand stratège.
A cet homme il lui faudra faire preuve sans cesse de ruses, de compromissions, de manipulations, de trahisons, de promesses intenables et sues comme telles...
N'arrivent à la tête de cette folle pyramide qu'une poignée ... pour tout dire la fine lame parfaitement aiguisée des plus machiavéliques d'entre eux !
Alors pourquoi voudriez-vous donc qu'ils deviennent subitement de grands bienfaiteurs en accédant au pouvoir après tant d'années d'entrainement aux pires techniques de manipulation?
Des dizaines d'années qu'ils maitrisent les pires ruses pour arriver à leurs fins et d'un seul coup leur nature véritable -la bonté- referait subitement surface !
Ne les blâmons pas trop tout de même car combien autour de chacun d'entre nous (et nous-mêmes?) sont chaque jour prêts dans leur cadre professionnel à marcher copieusement sur la tête de leurs collègues pour tenter de monter en grade?
Tableau bien noir que celui-là me direz-vous!
L'humanité dans son intégralité serait-elle mauvaise et conduite par la seule volonté d'exploitation de son prochain?
Bien souvent malheureusement!
De ce terrible constat on serait bien tenté de tirer une seule et unique conclusion... que faire d'autre que d'agir pareillement à ce monde sans foi ni loi!
Si je ne le fais pas alors un autre le fera à ma place vous dites vous...
Hé bien non ! si vous ne le faites pas je ne le ferai pas à votre place et nous serions ainsi déjà deux!
Une chaine ne se construit-elle pas maillon après maillon?
Un dénommé Pierre Grouès démissionna de son mandat de député sitôt qu'il comprit qu'au sein de l'hémicycle rien de profondément bon ne voulait vraiment être fait de façon désintéressée et parfaitement altruiste.
Cet homme vous le connaissez tous, maillon fort et fondateur d'Emmaüs: l'abbé pierre.

                         
                                       Un homme faisant figure de symbole!

J'ai eu la chance et le privilège dans ma vie de pouvoir faire plusieurs retraites dans des monastères (petits frères des pauvres et monastères bouddhistes).
Voilà bien des lieux -sans aucune considération religieuse- où j'ai pu rencontrer des personnes qui auraient eu toutes les qualités requises pour présenter une candidature à la présidence.
Pourtant, voyez-vous, il n'y a aucune chance pour qu'il s'en présenta une seule d'entre elles!
Pourquoi?
Mais tout simplement parce que ces personnes sont en quête d'humilité, de simplicité et incapable de piéger par ruse ou par méchanceté!
Lorsque nous allons voter, nous y allons avant tout pour élire celui qui se trouve être le moins pire d'entre eux, celui qui aura fait preuve d'un taux moindre de machiavélisme par rapport à ses concurrents!
Nous nous devons d'élire le moins pire en tentant d'écarter du pouvoir le plus déterminé à faire tout et n'importe quoi pour accéder au pouvoir... nous sortons nous-mêmes français d'un "bel" exemple avec un certain Nicolas Sarkozy!


En attendant ABSOLUMENT RIEN NI PERSONNE ne nous empêche de nous jeter, nous aussi, tout comme ces poignées de femmes et hommes emplis de belles intentions sur le chemin qui mène vers la bonté.
C'est sans doute là le plus important de tout que de commencer par devenir son propre président... celui qui apprend à se connaitre, se RE-connaitre, à accepter ses erreurs, ses fautes, ses travers mais aussi ses qualités, ses bontés, son altruisme afin de les faire fructifier!
C'est donc en commençant par devenir son propre président que l'on aura réellement un jour le           bon-heur d'élire celui qui nous conviendrait le mieux...
Cela, personne ne pourra le faire à votre place !!!!

Ajout du 21/03/2017: Notre société évolue dans le bon sens avec les primaires qui ont permis d'amener des personnes à la candidature qui n'auraient jamais eu la moindre chance autrefois, écrasées par le plus machiavélique de leur parti.
Dans tous les cas, il n'y a pas d'autre homme "providentiel" que soi-même. Le changement ne se fait pas à l'extérieur mais à l'intérieur.... Ainsi changera le monde.

YS

lundi 1 octobre 2012

Fin de cycle !




MagnificentDesolation.jpg
L'Homme: un être écartelé entre son génie et sa folie!

L'Homme: un être écartelé entre son génie et sa folie!
Extrême dans presque tout ce qu'il fait, il re-produit les mêmes erreurs à hauteur des progrès effectués entre chaque folie!
Depuis que l'Homme est Homme de bien nombreuses "civilisations" différentes sont apparues et ce dans des situations géographiques et climatiques différentes. Chaque peuple a prospéré, grandi et finalement atteint son apogée pour ne faire que mieux disparaitre dans une cohorte de génocides et de destructions de l'environnement naturel proche. Pourtant, cette fois une grande nouveauté est venue s'immiscer dans la fin de ce cycle à venir : la mondialisation.
Avec l'acmé technologique que nous connaissons actuellement c'est bien notre humanité toute entière que nous mettons en péril et plus seulement une région ou petit empire comme au temps des peuples sous cités!
Combien de lieux resteront encore viables quand l'épilogue de cette dernière folie en date arrivera?

Babylone, la Grèce antique, l'Empire Romain, l'Égypte des pharaons, les Mayas, les Khmers d'Angkor..... se rendaient-ils compte qu'ils s'approchaient très dangereusement du seuil critique qui allait les plonger dans le chaos de leur autodestruction? Il semblerait bien que non puisqu'ils ont tous disparu dans des aveuglements soit de sang, soit de pouvoir ou soit de ravage environnemental. (le plus souvent les trois à la fois d'ailleurs!)
Il apparaît évident qu'une fois de plus nous courrons en droite ligne vers notre propre perte avec, cette fois, des conséquences en rapport direct avec notre nouvelle "force de frappe"!
Notre planète est devenue le grand jardin des financiers, des multinationales, des manipulateurs de gènes en tous genres, de la foire global au fric et j'en passe.
A ce titre leurs folies n'ont pas seulement conquis leur entourage proche mais bien l'ensemble de la terre! Ne s'effondreront donc pas qu'un peuple comme s'est effondré le peuple Maya où le peuple Khmer (et tant d'autres) mais seront très profondément et durablement abimés l'ensemble de notre monde et de ses résidents.
Restent encore et toujours les sceptiques de tous poils qui se refusent de croire en un drame économique à venir et bien pire encore celui du climat.
Il y a aussi les optimistes naïfs qui continuent d'espérer en la capacité du génie de la technologie humaine qui va se ressaisir avant qu'il ne soit trop tard pour tout sauver!
Une fois encore ce fameux génie humain n'a vraiment pas souvent fonctionné pour empêcher les catastrophes précédentes. On a juste su transformer la poudre des feux d'artifice en poudre à canon, la maitrise de l'atome en une bombe et caetera....
Pendant ce temps qui crie son urgence absolue, jour après jour, il nous reste nos élites auréolées de leur propre gloire (sic) pour continuer encore et encore de nous abreuver de leurs mensonges teintés des couleurs optimistes de jours qui chantent.
Ils sont tous remplis de croissance, de pouvoir d'achat aux d'autres baisses massives du chômage...
Ces "élites" sont elles-mêmes l'exemple à ne SURTOUT pas suivre toute remplies de soif de gloire et de pouvoir conduisant immanquablement à la catastrophe. Terrible fourvoiement que celui là car la vraie vie est totalement ailleurs de tout cela!

Notre planète, ELLE, ne ment jamais et nous délivre au quotidien ce que notre avenir TRES proche va devenir.
Une déliquescence absolue nous fond dessus à un rythme égal de celui de la banquise l'été dernier.
On nous prévoyait la fin de celle-ci dans une bonne cinquantaine d'années, ce qui nous laisserait, paraît-il, la possibilité de trouver des solutions technologiques d'ici là mais...
L'Homme tout comme un jeune enfant à l'école ne se met à travailler sur la rédaction de son devoir prévu de longue date que la vieille au soir de la remise fatidique!
Il va donc falloir revoir tous les scénarios produits jusqu'ici car ils s'avèrent FAUX... tout aussi faux que le retour à la croissance et ses cohortes de bonnes nouvelles.
De tout cela il ne va rien y avoir et il n'est NULLEMENT nécessaire de croire au calendrier maya et à la fin du monde un certain 21/12/2012 pour se rendre compte que nous sommes au bout d'un cycle qui a d'ores et déjà manifesté ses signes de venue.
Contrairement à ce que pensent (et imposent) la "modernité" occidentale le temps n'est pas linéaire mais bien cyclique.
La nature dans son ensemble nous le montre depuis des millions d'années... quand allons nous enfin l'écouter?

Petit à petit la conscience universelle qu'un autre monde est possible et se trouve au creux de chacune de nos mains s'éveille... le changement c'est maintenant !
OUI ! NOTRE changement en tant qu'individu ne doit rien attendre de prétendus messies politiques ou religieux.
"Le Royaume de dieu est en toi" disait-Il !!!!!