lundi 1 octobre 2012

Fin de cycle !




MagnificentDesolation.jpg
L'Homme: un être écartelé entre son génie et sa folie!

L'Homme: un être écartelé entre son génie et sa folie!
Extrême dans presque tout ce qu'il fait, il re-produit les mêmes erreurs à hauteur des progrès effectués entre chaque folie!
Depuis que l'Homme est Homme de bien nombreuses "civilisations" différentes sont apparues et ce dans des situations géographiques et climatiques différentes. Chaque peuple a prospéré, grandi et finalement atteint son apogée pour ne faire que mieux disparaitre dans une cohorte de génocides et de destructions de l'environnement naturel proche. Pourtant, cette fois une grande nouveauté est venue s'immiscer dans la fin de ce cycle à venir : la mondialisation.
Avec l'acmé technologique que nous connaissons actuellement c'est bien notre humanité toute entière que nous mettons en péril et plus seulement une région ou petit empire comme au temps des peuples sous cités!
Combien de lieux resteront encore viables quand l'épilogue de cette dernière folie en date arrivera?

Babylone, la Grèce antique, l'Empire Romain, l'Égypte des pharaons, les Mayas, les Khmers d'Angkor..... se rendaient-ils compte qu'ils s'approchaient très dangereusement du seuil critique qui allait les plonger dans le chaos de leur autodestruction? Il semblerait bien que non puisqu'ils ont tous disparu dans des aveuglements soit de sang, soit de pouvoir ou soit de ravage environnemental. (le plus souvent les trois à la fois d'ailleurs!)
Il apparaît évident qu'une fois de plus nous courrons en droite ligne vers notre propre perte avec, cette fois, des conséquences en rapport direct avec notre nouvelle "force de frappe"!
Notre planète est devenue le grand jardin des financiers, des multinationales, des manipulateurs de gènes en tous genres, de la foire global au fric et j'en passe.
A ce titre leurs folies n'ont pas seulement conquis leur entourage proche mais bien l'ensemble de la terre! Ne s'effondreront donc pas qu'un peuple comme s'est effondré le peuple Maya où le peuple Khmer (et tant d'autres) mais seront très profondément et durablement abimés l'ensemble de notre monde et de ses résidents.
Restent encore et toujours les sceptiques de tous poils qui se refusent de croire en un drame économique à venir et bien pire encore celui du climat.
Il y a aussi les optimistes naïfs qui continuent d'espérer en la capacité du génie de la technologie humaine qui va se ressaisir avant qu'il ne soit trop tard pour tout sauver!
Une fois encore ce fameux génie humain n'a vraiment pas souvent fonctionné pour empêcher les catastrophes précédentes. On a juste su transformer la poudre des feux d'artifice en poudre à canon, la maitrise de l'atome en une bombe et caetera....
Pendant ce temps qui crie son urgence absolue, jour après jour, il nous reste nos élites auréolées de leur propre gloire (sic) pour continuer encore et encore de nous abreuver de leurs mensonges teintés des couleurs optimistes de jours qui chantent.
Ils sont tous remplis de croissance, de pouvoir d'achat aux d'autres baisses massives du chômage...
Ces "élites" sont elles-mêmes l'exemple à ne SURTOUT pas suivre toute remplies de soif de gloire et de pouvoir conduisant immanquablement à la catastrophe. Terrible fourvoiement que celui là car la vraie vie est totalement ailleurs de tout cela!

Notre planète, ELLE, ne ment jamais et nous délivre au quotidien ce que notre avenir TRES proche va devenir.
Une déliquescence absolue nous fond dessus à un rythme égal de celui de la banquise l'été dernier.
On nous prévoyait la fin de celle-ci dans une bonne cinquantaine d'années, ce qui nous laisserait, paraît-il, la possibilité de trouver des solutions technologiques d'ici là mais...
L'Homme tout comme un jeune enfant à l'école ne se met à travailler sur la rédaction de son devoir prévu de longue date que la vieille au soir de la remise fatidique!
Il va donc falloir revoir tous les scénarios produits jusqu'ici car ils s'avèrent FAUX... tout aussi faux que le retour à la croissance et ses cohortes de bonnes nouvelles.
De tout cela il ne va rien y avoir et il n'est NULLEMENT nécessaire de croire au calendrier maya et à la fin du monde un certain 21/12/2012 pour se rendre compte que nous sommes au bout d'un cycle qui a d'ores et déjà manifesté ses signes de venue.
Contrairement à ce que pensent (et imposent) la "modernité" occidentale le temps n'est pas linéaire mais bien cyclique.
La nature dans son ensemble nous le montre depuis des millions d'années... quand allons nous enfin l'écouter?

Petit à petit la conscience universelle qu'un autre monde est possible et se trouve au creux de chacune de nos mains s'éveille... le changement c'est maintenant !
OUI ! NOTRE changement en tant qu'individu ne doit rien attendre de prétendus messies politiques ou religieux.
"Le Royaume de dieu est en toi" disait-Il !!!!!