mercredi 17 octobre 2012

Un president parfait !

On s'est déjà tous posé la question de savoir pourquoi la quasi-totalité des classes politiques des pays démocratiques sont si décevantes pour ne pas dire bien pire !
Et pourquoi donc ne tombons-nous jamais sur un président juste, sincère et souhaitant VRAIMENT le bien du peuple?
Les candidats ont toujours les meilleures idées du monde avant leur élection et une fois en retraite.
Sitôt arrivés au pouvoir, ils sont curieusement rattrapés par des réalités qu'ils leur semblaient étrangères voire inconnues auparavant !
Crises, déficits, bilan de leurs prédécesseurs et j'en passe.
La faute "à pas de chance" quoi !
Faut-il en conclure que ne peuvent arriver au pouvoir que des gens malhonnêtes ou/et malchanceux?
Mais comment croyez-vous donc que l'on puisse gravir l'ensemble des longs, pénibles et difficiles échelons menant du simple militant à celui de candidat officiel de son parti à la présidence de la République?
Assuremment, et surtout malheureusement, pas en étant juste celui le plus empli de bonté, de compassion ou de philanthropie ... bien au contraire.
Il s'en faut plutôt d'être un fin manipulateur, un menteur très expérimenté redoublé d'un grand stratège.
A cet homme il lui faudra faire preuve sans cesse de ruses, de compromissions, de manipulations, de trahisons, de promesses intenables et sues comme telles...
N'arrivent à la tête de cette folle pyramide qu'une poignée ... pour tout dire la fine lame parfaitement aiguisée des plus machiavéliques d'entre eux !
Alors pourquoi voudriez-vous donc qu'ils deviennent subitement de grands bienfaiteurs en accédant au pouvoir après tant d'années d'entrainement aux pires techniques de manipulation?
Des dizaines d'années qu'ils maitrisent les pires ruses pour arriver à leurs fins et d'un seul coup leur nature véritable -la bonté- referait subitement surface !
Ne les blâmons pas trop tout de même car combien autour de chacun d'entre nous (et nous-mêmes?) sont chaque jour prêts dans leur cadre professionnel à marcher copieusement sur la tête de leurs collègues pour tenter de monter en grade?
Tableau bien noir que celui-là me direz-vous!
L'humanité dans son intégralité serait-elle mauvaise et conduite par la seule volonté d'exploitation de son prochain?
Bien souvent malheureusement!
De ce terrible constat on serait bien tenté de tirer une seule et unique conclusion... que faire d'autre que d'agir pareillement à ce monde sans foi ni loi!
Si je ne le fais pas alors un autre le fera à ma place vous dites vous...
Hé bien non ! si vous ne le faites pas je ne le ferai pas à votre place et nous serions ainsi déjà deux!
Une chaine ne se construit-elle pas maillon après maillon?
Un dénommé Pierre Grouès démissionna de son mandat de député sitôt qu'il comprit qu'au sein de l'hémicycle rien de profondément bon ne voulait vraiment être fait de façon désintéressée et parfaitement altruiste.
Cet homme vous le connaissez tous, maillon fort et fondateur d'Emmaüs: l'abbé pierre.

                         
                                       Un homme faisant figure de symbole!

J'ai eu la chance et le privilège dans ma vie de pouvoir faire plusieurs retraites dans des monastères (petits frères des pauvres et monastères bouddhistes).
Voilà bien des lieux -sans aucune considération religieuse- où j'ai pu rencontrer des personnes qui auraient eu toutes les qualités requises pour présenter une candidature à la présidence.
Pourtant, voyez-vous, il n'y a aucune chance pour qu'il s'en présenta une seule d'entre elles!
Pourquoi?
Mais tout simplement parce que ces personnes sont en quête d'humilité, de simplicité et incapable de piéger par ruse ou par méchanceté!
Lorsque nous allons voter, nous y allons avant tout pour élire celui qui se trouve être le moins pire d'entre eux, celui qui aura fait preuve d'un taux moindre de machiavélisme par rapport à ses concurrents!
Nous nous devons d'élire le moins pire en tentant d'écarter du pouvoir le plus déterminé à faire tout et n'importe quoi pour accéder au pouvoir... nous sortons nous-mêmes français d'un "bel" exemple avec un certain Nicolas Sarkozy!


En attendant ABSOLUMENT RIEN NI PERSONNE ne nous empêche de nous jeter, nous aussi, tout comme ces poignées de femmes et hommes emplis de belles intentions sur le chemin qui mène vers la bonté.
C'est sans doute là le plus important de tout que de commencer par devenir son propre président... celui qui apprend à se connaitre, se RE-connaitre, à accepter ses erreurs, ses fautes, ses travers mais aussi ses qualités, ses bontés, son altruisme afin de les faire fructifier!
C'est donc en commençant par devenir son propre président que l'on aura réellement un jour le           bon-heur d'élire celui qui nous conviendrait le mieux...
Cela, personne ne pourra le faire à votre place !!!!

Ajout du 21/03/2017: Notre société évolue dans le bon sens avec les primaires qui ont permis d'amener des personnes à la candidature qui n'auraient jamais eu la moindre chance autrefois, écrasées par le plus machiavélique de leur parti.
Dans tous les cas, il n'y a pas d'autre homme "providentiel" que soi-même. Le changement ne se fait pas à l'extérieur mais à l'intérieur.... Ainsi changera le monde.

YS