samedi 22 décembre 2012

L' intouchable

Je pense à toi, encore et toujours je pense à toi!
Et comment pourrais-je donc t'oublier toi qui entras dans ma vie comme un vilain coup par-derrière?
À jamais reste gravé ton visage dans les méandres de mes limbes.
Tu as ravagé, sinon dévasté, mes vieilles habitudes d'égoïste renfrogné.
Sitôt désarmé par ton terrible dénuement je l'ai tant été.
Comment passer sur le regard illuminé de ta nécessité?
Toute de rouge drapée vers moi tu t'es avancée... Nul moyen de reculer, de t'échapper ou de m'esquiver.
Et que faire de ta main tendue que rien ne m'aurait fait refuser... enfant en bout de bras tenu.
Pourtant ce sont bien vos yeux emplis d'indigence qui m'ont chamboulés du dedans.
Oui je t'ai aidé mais si peu, tellement peu... à jamais trop peu!
J'ai ton image accrochée à l'esprit me faisant chaque fois perler des larmes chaudes de honte.
Ô! oui honte à ma faiblesse, à notre faiblesse à tous que de vous savoir à chaque jour dans ces rues indiennes à supplier ta survie et celle de ton enfant.
Je n'ai que trop vu vos chérubins fouillant des immondices de décharges à ciels ouverts pour tenter de survivre.
Trop aussi de vos aïeux allongés dans ces poussières aux saveurs d'une mort comme déjà annocée!
Des mois et des mois déjà que de toute ta hauteur tu m'as commandée de te venir en aide... d'Aimer au travers de toi la profondeur sans fin de l'Humanité.
Alors, tu vois, toujours tu es là et chaque fois que ta pensée vient me transpercer c'est mon coeur qui ne peut s'empêcher de se serrer.
À toujours et à jamais tu auras en un instant ouvert bien grandes les portes de ma compassion.

S'il y avait quelque chose d'intouchable chez cette femme c'était bien son admirable humanité celle-là même dont cet horrible statut tentait de la priver!

                                                      http://www.actioncontrelafaim.org/

mercredi 5 décembre 2012

L'EMINENT droit des Femmes!




Une fois n'est pas coutume et je me permets donc de reprendre mes propres écrits du 08/11/11:

"je sais que nous sommes tous constitué(e)s de féminin et de masculin quoi qu'on en dise ou en veuille!
Pour ma part, voyez-vous, non seulement je l'accepte mais je la cultive même cette part de féminité.
Elle m'apprend chaque jour à aimer mes enfants comme si je les avais moi-même portés en mon propre sein tout autant qu'à pacifier et à réguler de possibles élans de "gros mec viril" qui se respecte.
Cela ne m'empêche pourtant en rien d'être un homme!" http://healeyleblog.blogspot.fr/2011/10/sarkozy-il-en-dans-le-panier.html

Aujourd'hui je souhaite aller bien plus loin pour souligner, et toujours plus reconnaitre, qu'il y a du féminin et du masculin en chacun d'entre nous tous.
Insister surtout sur le fait  que si cela est bien compris, analysé et accepté alors on y gagne tant et plus dans sa vie !
Depuis des temps immémoriaux, et dans combien de vies précédentes, avons-nous tous pu être tour à tour une femme ou un homme?
Cela n'appellerait-il pas gentiment à mille fois plus de compréhension, de respect, de compassion, d'entre- aide...?
Vie après vie nous avons donc pu porter en nous les belles différences de l'autre sexe alors voilà que dans l'ici et maintenant de cette existence  nous pouvons mettre à profit tous ces fantastiques enseignements plutôt que d'en faire des antinomismes!
À nous seuls incombe d'agir tout de suite!
    
                                            


De quel aveuglement faut-il être capable pour croire (lorsque l'on est née mâle) que la condition de la femme puisse être inférieure?!!!!
Toi qui pense ainsi si seulement tu savais (ET SURTOUT POUVAIS!) faire preuve d'une introspection suffisante et approfondie tu comprendrais alors ta terrible cécité sur ce que tu es vraiment... un simple amas de millions d'atomes conglomérés les uns aux autres tout comme n'importe quelle femme que tu croises à longueur de journées !
Ta si "précieuse"singularité n'est autre qu'un très bête taux de testostérone plus élevé voilà toute ta différence !
De plus, s'il est si grand qu'il te pousse à en devenir misogyne c'est  que tu l'as probablement et potentiellement acquis précédemment en faisant peut-être preuve d'un manque cruel de compassion, d'amour ou d'attention à l'autre !
Quelle fierté y a-t-il donc à tirer de cela?
Par quel type de vie es-tu donc passé avant... celle d'un grand stratège machiavélique et froid ou d'un guerrier sanguinaire...
Alors évidemment maigres seront tes chances à renaitre "femme" après tant de haines et c'est sans doute pour cela que les femmes ne se sentent guère de velléité à guerroyer. Elles savent mieux que quiconque le prix de la vie... cette vie qu'elles portent en elles durent neuf mois pour donner naissance !
Quel dommage pour toi de laisser passer tes futures chances de pouvoir, dans une autre vie, gouter à ce trésor inouï que de pouvoir donner vie !
Trouver l'équilibre, la si fine et fragile balance d'être homme assummant sa féminité ou d'être femme en laissant distiller une belle proportion de sa masculinité dans le flot de ses veines... voilà bien notre belle quête !
Ainsi se jouerait enfin la magnifique partition d'une humanité plus homogène et pacifiée...
Ceci dit, on peut encore faire ce terrible inventaire de toutes les discriminations faites aux femmes comme celle à l'embauche, à l'inégalité des salaires et des conditions de travail, aux mauvais traitements machistes ou pervers de petits chefs frustrés, d'oeillades et remarques déplacées...
Et pourtant, il y a encore si terriblement plus grave que tout cela avec les violences physiques et morales qui vous sont faites depuis toujours en tous lieux et tout temps !
Pire que tout est le viol qui ne se suffisant déjà pas à lui-même met tant de temps et d'efforts à être simplement reconnu quand il n'est pas même nié !
On pourrait aisément noircir ici des centaines de pages pour en faire état et traiter point par point de toutes ces injustices dont sont victimes les femmes mais nombreux sont ceux qui l'on fait avant moi et surtout mieux alors autant en tirer une conclusion plus inédite et qui me sera propre !
On pourra toujours légiférer en "forçant" les individus à appliquer des règles qu'ils n'auraient sans doute pas massivement, et surtout durablement appliquées par eux-mêmes,  mais si elles en restent là alors elles ne seront jamais véritablement acceptées et comprises.
Sitôt la contrainte levée et les horreurs reprendraient de plus belles !
Seule une compréhension profonde et véritable du bien-fondé d'une règle ou d'une loi peut définitivement pérenniser celle-ci.
Au final, notre niveau d'humanité en serait donc encore à être obligé de faire des lois? (c'est à craindre)
S'il semble impossible de faire progresser les consciences autrement qu'en faisant passer des lois il nous faut toujours garder comme objectif que tout cela ne relève pas in finé du seul législateur mais surtout du simple bon sens que nous possédons tous  !  (certes il est parfois vraiment très profondément enfoui mais bon !)
Combien de siècles seront encore nécessaires pour SIMPLEMENT comprendre que féminin et masculin sont les deux faces d'une seule et même pièce?!
Il en va tout particulièrement de l'avenir de notre humanité tout entière que de le savoir!
Une fois encore:
Trouver l'équilibre, la si fine et fragile balance d'être homme assummant sa féminité ou d'être femme en laissant distiller une belle proportion de sa masculinité dans le flot de ses veines... voilà bien notre belle quête!
Ainsi se jouerait enfin la magnifique partition d'une humanité plus homogêne et pacifiée...

mardi 4 décembre 2012

Duflot et les cathos...

Bravo Duflot!

Une fois n'est pas coutume et on peut donc saluer une initiative de ce gouvernement.
Oui et mille fois "oui" l'Église catholique est riche à millions... à milliards même!
Demandez, et limite exiger, de l'Église catholique qu'elle mobilise l'ensemble des moyens dont elle dispose pour héberger les sans domicile fixe est une excellente chose.
Quoi de plus normal que de le leur demander si on relit bien les évangiles!
Messieurs les évêques et cardinaux vous prêchez la bonne parole d'un dénommé Jésus qui fut lui-même sans domicile fixe de son état!
De son vivant bien sûr mais pas seulement car de nos jours aussi ce Christ sauveur se trouve être dans le coeur de tous ceux qui de par le monde n'ont pas loisir de boire et manger à leur soif et à leur faim ni même donc de dormir sous un toit à l'abri des intempéries et des périls!
Faisons bien vite la différence cruciale d'entre les anonymes de l'église et de ceux qui les gouvernent.
Antinomie première que celle-là... se revendiquer de Jésus et être hiérarchisés!
Seconde, et vraiment pas des moindres, antinomie qu'une Église catholique si puissante et si riche alors que son messager-pasteur vécut dans le dénuement et la pauvreté!


Jesus chassant les marchands du temple de Elgreco.

Il faut vraiment savoir que si des prêtres se donnent bien corps et âmes chaque jour à rendre le quotidien des plus démunis un peu moins difficiles se cachent aussi dans l'ombre des bureaux des membres de cette même étrange église des gens qui gèrent le patrimoine immobilier du catholicisme.
On ne parle pas ici des églises et des évêchés ou autres presbytères mais bien d'appartements ou d'immeubles entiers possédés au coeur de Paris ...(et un peu partout d'ailleurs!)
En découlent des sommes considérables... ce n'est pas pour rien qu'il existe une banque du Vatican!
Incroyable... une banque au nom de Jésus celui là même qui quitta famille et maigres biens pour sillonner les chemins poussiéreux sans se soucier du lendemain ... alors si cette gigantesque Église catholique est bien (encore une fois) constituée de gens sincèrement animés par l'esprit de leur Messie d'autres sont si loin de cet esprit christique assis sur des trônes d'or usurpés!
Que transparence soit ENFIN faite sur tout ce que possède ce catholicisme de par le monde entier en biens immobiliers et financiers!
"Rassurez-vous" ce n'est pas pour demain la vieille tellement la honte serait grande pour ses dirigeants siégeant dans leurs tours d'ivoire.
Je ne souhaite blesser personne ici et surtout pas ceux qui croient profondément et sincèrement au message délivré par le Christ il y a plus de 2000 ans (qu'en reste-t-il d'ailleurs et surtout de véritable de ce si precieux message?) mais il est justement profondément imminent que les "vrais" fidèles ouvrent les yeux sur ces insoutenables contradictions qui demeurent dans les pratiques des hautes instances catholiques.
Alors, oui, sans doute que l'État a les moyens de mettre à jour ce trésor immobilier catholique et de le rendre connaissable aux yeux de tous... et s'il fallait en passer par là?
Purger (oserais-je jusqu'à dire "exorciser") les "démons" de la possession ne seraient-il pas salutaire pour les doux agneaux du bas de cette pyramide catholique qui chaque jour mettent en pratique la voix de Jésus en offrant gîtes et couverts?
Jusqu'où madame Duflot est-elle capable d'aller?
S'arrêtera-t-elle au simple effet d'annonce, ira-t-elle jusqu'à l'intimidation voir jusqu'au dévoilement de ce terrible secret immobilier?
L'avenir va nous le dire!