samedi 23 mars 2013

Il est mort... désolé !!!



16 e saison de Kho Lanta et c'est donc après tant et tant d'années de ce pitoyable spectacle que le drame arrive.
Si c'est la première fois qu'un candidat de jeu type "téléréalité" meurt en France il faut bien remarquer que ce n'est pas un coup d'essai puisque l'émission "survivor" a connu les mêmes terribles affres.
Inutile de revenir sur le principe même de ce genre d'émissions que tout le monde connaît puisque suivi par quelque 7 millions de téléspectateurs (enfin devrions-nous plutôt dire d'yeux avides de haines et de méchancetés devenues trop ordinaires.)
Téléréalité? Mais de quelle réalité parle-t-on ici? Qui donc vit dans des conditions aussi extrêmes que celles soumises à ces candidats?
Faut-il attendre que des gens meurent pour qu'une saine et salutaire réflexion soit engagée sur la fantastique nocivité de telles émissions?
Cette saison va être annulée mais qu'en sera-t-il des prochaines?
7 millions de téléspectateurs cela ne se laissent pas passer quel qu'en soient les conséquences!
Le chiffre fait peur et n'est pourtant qu'à mettre en rapport avec toutes ces autres émissions calquées sur ce même principe : la compétition acharnée!
Acharnée jusqu'au décharnement de ceux qui y participent.(et ils se précipent pour y prendre part)
Il faut qu'ils soient dépouillés, humiliés, rabaissés, raillés jusqu'au point de non-retour : leur élimination !
14 millions d'yeux assoiffés de les voir se haïr, s'entre-déchirer, se combattre, s'insulter pour finir par s'exclure à grands coups de complots ourdis dans les secrets de basses chuchoteries.
Bien trop triste miroir que celui d'une société ultraconcurentielle où l'on nous inculque à tous dès notre plus tendre enfance à être le "meilleur".
Entendez bien évidemment par "meilleur" non pas ceux qui sauront aider, tendre une main aux plus fragiles, compatir aux douleurs morales ou physiques et surtout AIMER et partager avec leurs prochains.
Non, bien au contraire, on vous apprendra vite fait à écraser, manipuler, mentir pour mieux réussir au détriment de tous les autres !
Voilà notre modèle qui n'ose se dire et se montrer en pleine lumière mais qui pourtant se vit au quotidien de nos tristes vies.
Les miettes de morale ou d'éthique restantes doivent être éclairées de belles devises qui restent presque toujours lettre morte !
Étonnez-vous donc après d'être entourés de gens en si "mal d'être" qu'ils en deviennent si sadiques et si pervers en se dédouanant de ne faire que se protéger d'un monde trop cruel à supporter!
Le serpent se mord indéfiniment la queue sans trouver aucune issue à ce monde qui le froisse, le broie jusqu'à en devenir fou.
Alors parfois les trop honteuses situations obligent à murmurer vite fait la vérité de toutes ces horreurs entre deux autres nouvelles télévisuelles !
Par obligation il faut donc présenter des condoléances à la famille d'un bien trop jeune défunt (25 ans) et que le P.-D.G. de la chaîne ne se rende au chevet de ladite famille au plus vite.
Toutes les précautions avaient été ainsi prises va-t-on nous expliquer et ce n'est qu'un terrible accident restant quasi imprévisible.
Ce qui reste pourtant ultra prévisible c'est l'idiote cruauté du principe même d'une telle émission pondue par des gens pourtant si bien instruits !!!
En temps "normal" les précautions sont, en effet, si suffisantes pour s'assurer qu'aucun candidat ne puisse décéder et puisse ainsi, contre son ridicule quart d'heure de gloire, permettre aux chaînes de télé et aux sociétés de production de se faire un maximum d'argent.
Mais que pouvons-nous donc y faire me demanderez-vous?
Mais ABSOLUMENT TOUT!
Comment?
En ne regardant pas... tout simplement!

PS: Aux véritables candidats de la découverte du soi et de son infinie profondeur... prenez donc votre sac à dos et partez au desert, aux profondeurs des forêts primaires ou autres folles hauteurs montagneuses.
Vous y ferez de bien plus enrichissantes découvertes sur la vérité de l'universalité de votre condition profonde!