lundi 24 juin 2013

On se moque de nous !!!!



C'est la nouvelle tendance!
Le nouveau truc de nos grands argentiers planétaires : Baisser les prix à tout prix !
Ça sonne plutôt bien comme ça de prime abord mais évidemment il faut creuser un peu sous l'or qu'on fait briller à nos yeux éblouis.
Cet or c'est non seulement du plaqué de mauvaise qualité mais surtout vilainement collé sur du vieux métal rouillé !
Pourquoi, comment?
Bha ! c'est assez simple et y a pas besoin de trop gratter pour tomber sur la rouille.
Ces braves gens des multinationales se sont rendus compte qu'en nous payant toujours moins, qu'en expatriant leur fortune colossale dans des paradis fiscaux pour échapper à l'impôt servant au bien public, qu'en faisant ce qu'ils appellent gentiment de " l'optimisation fiscale " avec les bénéfices de leurs sociétés (ce qui signifie en réalité du détournement et du vol PUR ET SIMPLE.) on avait de moins en moins les moyens de leur acheter toutes leurs merdes inutiles et obsolescentes!
Seulement voilà y a un problème ... comment réussir l'équation impossible de vendre moins cher tout en continuant de faire des marges indécentes qui mettent tout le monde (sauf eux évidemment) sur la paille?
Pour eux il est juste inimaginable de faire baisser les profits !
Ils ont déjà usé de toutes les ficelles -comme vu quelques lignes plus haut- sans compter la délocalisation qui aurait pu mieux répartir les richesses de par le monde mais qui en lieu et place a transformé des populations pauvres en des pauvres... esclaves !
Alors est apparu l'ultime solution-miracle : jouer sur la qualité !

C'était la dernière chose à laquelle ils pouvaient encore toucher ... bien sûr ils l'ont fait.

Là où on peut baisser la qualité comme sur les vêtements, par exemple, ils ne se sont pas privés et le malheureux t-shirt que vous aviez l'habitude de payer bien plus de 10 euros en vaut maintenant un tout petit peu moins mais bêtement après 10 lavages vous portez un torchon sans formes qu'il faut déjà changer !
La belle affaire que voilà car si vous avez bien payé un peu moins cher (sans faire baisser leurs profits) une loque sans nom vous êtes en plus maintenant obligés d'en racheter une autre bien plus rapidement qu'avant !
Pas grave se disent-ils car on va créer des effets de mode tellement -et toujours- plus rapprochés que votre fringue est hors mode au bout de quelques semaines et qu'il devient normal que vous en vouliez une autre!
Magnifique arnaque !
Alors comment ont-ils fait là où ils ne pouvaient pas baisser plus encore la qualité me demanderez-vous?
Pas d'inquiétude ils ont trouvé la parade là aussi.
Il faut reconnaitre que quand il s'agit de faire du fric les neurones de ces gens se mettent en branle à vitesse grand V.
Donc, par exemple, dans l'alimentaire ils ont appliqué une recette hyper simple : moins cher donc moins de quantité !
Pour masquer tout ça on vous refait un superbe "packaging" plus tendance avec un beau slogan tout plein de belles nouveautés mais on oublie de vous préciser que votre barre chocolatée M ... S (un exemple parmi des milliers d'autres) ne pèse plus que 42 grs en lieu et place des 50 grs d'avant ... au même prix !
Et voilà comment vous vous êtes fait voler de 8 grs soit 16% de marchandise en moins l'air de rien !
On pourrait multiplier les exemples à l'infini et cela ne ferait que vous écoeurer encore un peu plus.


Occupy Wall Street.
On est foutu, on ne peut rien faire contre eux, ils sont trop forts, c'est perdu, faut subir... vous dites vous...

Viennent ceux qui veulent tout renverser par la violence, la révolution !
Oui . . . (enfin vraiment non) car nos milliardaires tiennent les cordons de la bourse comme jamais auparavant dans toute l'histoire de l'Homme et cet argent finance aussi -et surtout- le bras armé de la loi qu'ils font voter par nos politiques en les corrompant !
Ce n'est donc assurément pas par la violence que nous résoudrons le problème car la seule chose qu'ils ne peuvent pas faire c'est de nous obliger à acheter leurs produits (même s'ils font tout ce qu'ils peuvent pour que ce soit le cas).
Si nous voulons changer les choses en profondeur c'est à NOUS ET NOUS SEULEMENT que tient le fait de ne plus cautionner leur système mafieux.
Nous avons un avantage déterminant sur eux car ces gigantesques groupes sont tenus par leurs actionnaires milliardaires qui exigent des rentabilités fixes et permanentes à très court terme.
Ils ne changeront donc JAMAIS par eux-mêmes tout aveuglés qu'ils sont par les montagnes de pognons sur lesquels ils sont assis !
Nous devons donc les y contraindre par nos choix citoyens !
Notre salut passe par la ré-appropriation de nos modes de consommation... tout simplement.
En premier lieu, indispensable, commencer par prendre conscience que nous sommes cérébralement rincés par les médias qu'ils tiennent à leur botte.
Il faut arrêter de les laisser nous vendre le fameux "temps de cerveau disponible" si cher à TF1.
Finie la lobotomie généralisée qui vous convainc depuis le berceau de votre impuissance face au système !
En nous bombardant à l'infini des malheurs du monde au travers de leurs chaines infos, de leurs séries télé réalités remplies de haines et de mépris les uns envers les autres et avec, cerise sur le gâteau pourri, des publicités pour leurs produits dont pour la majorité nous n'avons pas vraiment besoin : ils nous ont asservis de toute part !
Du lever jusqu'au coucher en passant par les transports qui nous conduisent vers des bureaux qui deviennent des lieux d'esclavage moderne ... ils sont partout !
Alors:
 selectionnez ce que vous regardez, ce que vous achetez, ce que vous mangez!!
Ne soyez plus les moutons dociles qu'ils veulent que vous soyez !!

Toujours plus aveugles au fait que nous sommes aussi et surtout des êtres humains avec des envies de paix, de bon-heur, de partages amicaux et familiaux ou de moments de simplicités ils nous réduisent à la morne tristesse de bêtes machines à outils sans coeur.
Le pouvoir c'est NOUS ET SEULEMENT NOUS et pour le retrouver il nous suffit de prendre conscience de la misère dans laquelle nous sommes TOUS plongés!
Il y a des initiatives qui se font chaque jour autour de nous et qui ne connaissant pas les possibilités de marketing des multinationales restent ainsi malheureusement dans l'ombre gigantesque de ces vampires financiers.
Il n'est pourtant pas si difficile de mieux faire comme ils veulent bien nous le faire croire et ne tient qu'à nous de regarder un peu sur les côtés du chemin voulu droit et barriéré qu'ils nous imposent.
Nous devons donc tirer un peu sur les oeillères qui nous sont apposées depuis l'école afin de regarder là où ils ne veulent pas que nous découvrions qu'il existe mieux et bon pour L'ENSEMBLE!

Y.S


Open your mind !


lundi 3 juin 2013

De la démocratie véritable...

Démocratie à l'agonie... la rime est aussi pauvre que ne l'est ce qui reste de cette merveilleuse idée née il y a 2521 années à Athènes.
Vilaine ironie du sort car c'est dans ce même pays, la Grèce, que se sont acharnés les foudres antidémocratiques.
La plus tristement célèbre des banques d'affaires américaines, Goldman Sachs, réussissait à faire entrer ce pays fondateur de la démocratie dans l'Union Européenne en falsifiant complètement ses comptes de bout en bout !
Et comment pourrait-on douter que ces fins stratèges ne connaissent pas par avance l'inéluctable résultat d'une telle supercherie ?!
Ils savaient très bien ce qu'ils faisaient, tout aussi parfaitement que lorsque les banques américaines vendaient à des gens désargentés des maisons dont ils ne doutaient pas une seconde qu'ils ne pourraient jamais les rembourser dans leur totalité.
Pas si grave devaient-ils se dire dans le fond de leurs têtes remplies d'un cynisme infini... on saisira les propriétés en temps venu lorsqu'ils n'arriveront plus à rembourser croulant alors sous leurs multiples dettes.
Au final, faire entrer la Grèce dans l'Union c'était ni plus ni moins que refaire le bon vieux coup du cheval de Troie!
Remarquez bien que cette entrée inopportune n'a fait qu'accélérer un processus déjà pas mal engagé et qui aurait quoi qu'il arrive porté les mauvais fruits inhérents à son mode de fonctionnement.
Nous en mangeons les très mauvais fruits au gout si amer et on n'est pas près de manger autre chose que cela pour un bon petit moment.
De toute façon la ploutocratie avait déjà remplacé toute autre forme de gouvernance depuis fort longtemps dans nos pays occidentaux.
Ne commençons pas ici à nous étendre sur l'ensemble des travers pris par nos états car nous pourrions probablement y noircir suffisamment de pages pour en écrire un roman!
À quoi bon et tenons-nous en plutôt à tenter de trouver des solutions.
Nous venons de le voir en seulement quelques lignes dans le fait que les familles les plus riches tiennent les rênes de nos gouvernements et ce de façon directe ou indirecte.
Tout d'abord par pure et simple corruption mais aussi par le fait qu'ils arrivent à se faire élire grâce à leur puissance financière ou encore par le biais des médias qu'ils possèdent aussi.
Le pire travers restant la corruption financière qui peut gangréner l'ensemble de la société à tous les étages.
Nous sommes bien capables de tous nous laisser y aller bien plus qu'il ne le faudrait tout en nous permettant, en même temps, de crier aux salauds qui s'y adonnent dans les hautes sphères.
Certes ils cachent, détournent ou volent des sommes considérables mais en faisant de même à notre humble petit niveau que pouvons-nous donc dire?
Il est avant toute autre chose de notre devoir que de corriger nos propres travers afin de pouvoir espérer un jour de voir revenir la démocratie véritable.
Oui, c'est bien là que se trouve notre bel enjeu que d'un jour faire revenir la vraie, la belle, l'honnête démocratie.
Celle née en 508 avant Jésus-Christ lorsqu'un très courageux Clisthène supprima le pouvoir autocratique des grandes et trop riches familles de la cité.
Et qui sera donc notre Clisthène à nous?


Il fit ainsi naitre la démocratie directe et participative.
L'assemblée du peuple, l'ecclésia, où chaque citoyen pouvait être appelé à y devenir un magistrat ou un membre du conseil là même où se votaient les lois.
TOUTES les catégories de citoyens y étaient représentées et à chaque journée le président de l'assemblée y était tiré au sort diminuant ainsi fortement les risques de corruption.
Là, vous voyez combien on est TRÈS TRÈS LOIN des standards pourtant mis en pratique il y a plus de 2000 ans !
À notre décharge seuls les hommes pouvaient y participer à savoir ceux de plus de 20 ans nées eux-mêmes de parents citoyens mais pas les femmes ( en même temps il aura fallu attendre le 29 avril 1945 de part chez nous pour que cette honte ne prenne fin !)
Les étrangers non plus ne pouvaient prévaloir de droits à participer ( là, toujours rien de neuf sous notre ciel et y compris aux élections locales ! )
En somme, il est vraiment bien inutile d'aller chercher loin des solutions qui nous tendent les bras car notre simple devoir est maintenant d'améliorer et d'étendre un concept bien né.
Les bases étaient solides et il nous reste seulement à les reprendre avec les améliorations nécessaires qui s'imposent.

Résumons donc :
-Représentation obligatoire de l'ensemble des catégories socio-professionnelles à l'assemblée.
-Tirage au sort du président de l'assemblée pour une durée déterminée.
-Représentation des étrangers vivant et travaillant en France depuis plusieurs années.
-Non-cumul des mandats pas plus que la possibilité de deux ou trois représentations successives.
-Interdiction formelle de faire "carrière" politique et inéligibilité à toute personne prise en flagrant délit de corruption, de fraude ou de détournement du bien public.

Voilà un bon début pour reprendre le contrôle de la vie politique au compte de l'ensemble des citoyens, non?
En fait, il n'y a rien d'impossible et d'insurmontable mais juste un peu de bon sens... tout simplement !
N'oublions ENFIN surtout pas de rappeler les deux piliers de toute véritable démocratie qui se respecte:
-L'éducation.
-La justice.

Y.S

Un immense merci à tous ceux qui me lisent et qui sont d'ailleurs de plus en plus nombreux :)