mardi 17 septembre 2013

Diesel ou essence: l'heure de vérité!

Diesel ou essence?

Avant même d'avoir pris connaissance de l'ensemble des informations nécessaires nous autres français avons la très fâcheuse tendance à répondre à cette simple question aussi aveuglement que systématiquement : Diesel !!
Les chiffres nous le confirment très amplement avec pas moins de 75% de moteurs diesel sur nos routes.
C'est donc sans appel !
Nous sommes les champions européens du diesel et en 2012 sa part de vente a même dépassé les 80%.
Il faut bien avouer qu'on nous l'a sur-vendu ce maudit diesel et pour cause puisque nos bons constructeurs nationaux que sont Renault et Psa y ont massivement investi leurs gros capitaux dès la fin des années 70.
L'état n'avait alors surtout pas hésité à les soutenir dans cette voie (impasse) en leur faisant des cadeaux fiscaux hors normes.
Pourtant sa production est plus coûteuse que celle de l'essence surtout à cause de son raffinage qui est plus difficile à effectuer.
L'état n'y avait apparemment rien trouvé de grave puisqu'il s'était empressé d'enlever des dizaines de centimes de taxe sur le prix du litre par rapport à celui de l'essence afin de bien nous inciter à choisir ce type de motorisation.
Résultat fort logique: les diesels ont envahi nos routes hexagonales où ils sèment leur poison depuis 40 longues années.

Quoi? Comment ça, quel poison?

Voilà ce que vous auriez pu aisément dire il n'y a pas si longtemps encore mais cela devient de plus en plus difficile tellement les particules fines que ces moteurs vaporisent dans nos villes et campagnes font, depuis trop peu, sujet !
Les "miraculeux" filtres à particules n'y ont finalement pas changé grand chose puisque afin d'être efficace il faut que le véhicule est atteint sa température idéale, soit aux environs des 80/90°.
Du coup, entre chaque feux rouges avant cela les particules fines vont saupoudrer tout ce qui se trouvent autour d'elles et juste empoisonner surtout l'ensemble des poumons qui auront eu le malheur de se trouver dans leurs sillages.
La bagatelle de quelques 42000 morts prématurées selon les dernières études !
Comme si cela ne suffisait pas ce même moteur diesel n'aime pas du tout la ville et ses embouteillages où il s'encrasse à vitesse grand V.


Il faut aussi parler de son coût d'entretien plus onéreux de 20 à 30% par rapport à une motorisation essence (bougies, huile et filtres différents) avec en bonus le décrassage du fameux filtre à particules.
Compter en plus de cela un prix d'achat supérieur d'environ 10%.
Cerise sur le gâteau : les moteurs à essence de nouvelle génération ne consomment à peine plus qu'un litre d'essence par rapport au diesel!
Résultat : si vous faites moins de 15000 kms par année (comme la très grande majorité d'entre nous) il vous faudra alors dans le meilleur des cas pas moins de 5 années pour commencer à amortir ces handicaps.
Ayant voulu privilégier vos portefeuilles au profit de la santé de TOUS vous avez fait un bien mauvais choix.
Ce choix vous risquez bien de le payer et de plus en plus cher puisque la commission européenne, s'appuyant sur les dernières études de santé, souhaite singulièrement pénaliser le diesel.
Il est cancérigène et  refile à l'ensemble des citadins des maladies respiratoires aiguës et des allergies.
Notre bon état français semble vouloir faire celui qui n'entend pas ce qu'on lui dit mais ne pourra pas éternellement faire la sourde oreille !
Il est bien évidemment très compliqué de venir maintenant expliquer aux français comment on a pu sciemment autant privilégier le diesel au détriment de l’essence durant tant et tant d'années en toute connaissance de cause!!
Comment dès lors nous expliquer qu'il va falloir pénaliser le diesel quand on a TOUT fait pour en vendre au maximum pendant des dizaines d'années?
Pourtant il y a même des pays qui en ont interdit la commercialisation depuis le début !
Ils n'en voulaient pas dans leurs villes et pour cause !!
Alors, croyez-vous que notre état est retenu la leçon?
Apparemment non puisqu'il continue l'air de rien à délibérément subventionner le diesel pour l'ensemble des véhicules d’entreprises!!
En conclusion, la question ne devrait même plus se poser de savoir s'il faut rouler essence ou diesel puisqu'il en va de la santé publique et même  de nos vies!
Comment peut-on encore seulement continuer d'investir dans cette énergie hautement cancérigène?
On nous parle maintenant d'une nouvelle solution miracle avec l'injonction d'ammoniac dans l'injection pour neutraliser les particules fines !!!
On marche sur la tête!!!
Depuis quand est-il conseillé de respirer de l'ammoniac?