lundi 17 août 2015

Crise du porc ... grand n'importe quoi !



Ça y est ! On touche les limites de ce système inique et destructeur .... enfin !
Malheureusement, comme toute fin de cycle, cela se fait généralement dans les pleurs et la douleur. Ceux qui ont profité  à plein de ce mode de fonctionnement depuis des décennies se refusent à voir, et encore moins à comprendre, que cela ne peut plus durer ainsi. Lorsque l'on voit que l'état autorise depuis peu le nombre maximum de "têtes" à passer de 500 à 1000 on se demande tout justement où ils ont la tête ?  Notre élite bureaucratique a-t-elle seulement pris la peine d'étudier sérieusement le dossier ? On se le demande vraiment ! On-t-il aussi eu la bonne idée de venir voir par eux-mêmes l'absurdité du système qu'ils prônent et encouragent toujours plus ? Si oui, alors c'est pire car cela signifie qu'ils ont perdu la raison mais surtout qu'ils sont inhumains !
Comment peut-on décemment proposer d'entasser 1000 porcs dans un local totalement clos et parqués dans de ridicules cages ?
Comment peut-on accepter de voir des truies transformées en "simples choses à reproduire" qui sitôt qu'elles enfantent sont encore et et encore inséminées jusqu'à ce que mort s'ensuive ?
Comment peut-on concevoir de voir de pauvres animaux vivre toute leur vie durant sur des sols en caillebotis... ils ne fouleront JAMAIS la terre ferme de leur vie si ce n'est pour partir vers la tuerie de l'abattoir !
Comment continue-t-on à impunément nous mentir sur les OGM qui sont soi disant inexistants dans les magasins français !! Mais que croyez-vous donc que l'on donne à manger à tous ces animaux d'élevage si ce n'est du soja génétiquement modifié venu des USA et du Brésil ? ( Les champions du monde de ce poison.) Vous qui mangez de la viande venue d'élevages intensifs, non seulement vous bouffez des OGM au quotidien mais non content de cela, vous ingurgitez aussi des antibiotiques tous les jours. Les porcs ne sont pas faits pour vivre en grand nombre et enfermés d'où l'obligation de préparations médicamenteuses régulières afin d'éviter les maladies dont ils sont immanquablement atteints autrement.
Ces malheureux animaux, pourtant doués de sensibilité et de sentiments, vivent dans les pires conditions que l'on puisse imaginer et surtout TRÈS BIEN CACHÉS de vous. Si seulement cette terrible vérité  était mise au grand jour, alors combien d'entre vous accepterait de cautionner une telle horreur ? Seulement voilà, il est interdit de filmer ou de photographier les conditions dans lesquels ces animaux naissent, survivent, sont transportés vers l'abattoir et finalement assassinés au nom de la violation de la propriété privée ... on croit rêver et pourtant !
Aujourd'hui, ces inepties sans nom se sont répandues dans l'ensemble des pays de l'occident ainsi que ceux en voie de développement au détriment de toute forme de respect de la nature dans son ensemble. Comble de cette folie avec nos agriculteurs français qui sont totalement submergés dans l'engrenage de ce système, tenus par leurs créanciers et les dettes qui leur ont fait contracter.
Ils produisent pour un prix plus élevé qu'ils ne vendent et s'ils augmentent le prix, alors ils ne trouvent plus preneurs comme depuis quelques semaines. Des dizaines de milliers de porcs s'entassent encore plus que d'habitude dans des porcheries "laboratoires" en attente d'être lamentablement trucidés. La situation montre l'absurdité complète de ce système de bout en bout.
Je vous invite à regarder jusqu'où peut aller cette inhumanité ici (Exemple pris aux USA): https://youtu.be/jBR4FlrWVk4
J'en entends déjà qui se scandalisent à la lecture de ces lignes mais en attendant, messieurs, le système que vous défendez, en plus d'être inhumain, bousille la planète tout entière.
Production massive d'OGM, abattage massif des forêts primaires productrices d'oxygène pour y mettre des champs de soja transgénique, utilisation massive de bateaux pour acheminer ces saloperies vers nos ports, injection massive de produits pharmaceutiques dans le corps de ces animaux qui finiront dans vos estomacs malades mais aussi dans les rivières et la mer ..... (merci les algues vertes qui pourrissent notre beau littoral breton.)



Il n'y a bien que l'Homme sur l'ensemble de cette planète qui soit capable de faire naitre artificiellement des animaux, de les parquer par milliers dans des hangars en les nourrissant mal pour finir par les faire découper à la chaine par des gens sous payés et exploités jusqu'à la moelle !!!
En "admettant" qu'il soit nécessaire de manger de la viande (ce qui n'est absolument pas le cas d'ailleurs) comment peut-on accepter une telle horreur et surtout de fermer les yeux sur cette folie ?
Combien d'entre vous seraient capables de tuer un de ces animaux de ses propres mains ?
L'ultra productivisme est arrivé au bout du rouleau et ce DANS TOUS LES DOMAINES.
Il n'est plus question de continuer à repousser le problème à plus tard mais bien de le prendre à bras le corps et tout de suite. Au lieu de cela, que va donc proposer notre gouvernement à part de subventionner les éleveurs, d'alléger leurs charges au détriment du contribuable que nous sommes sans jamais régler le problème ?
Si vous êtes déterminés à continuer de manger massivement de la viande, alors il vous faudra bien comprendre qu'en le faisant quotidiennement vous contribuerez à l'aggravation de cette folle situation.Vous allez ainsi accélérer encore plus implicitement la déforestation, le déplacement des paisibles populations qui vivaient là, l'appauvrissement des sols accaparés au détriment de cultures de végétaux qui pourraient permettre de nourrir les millions d'innocents qui ne mangent pas à leur faim.
Une personne meurt toute les 7 secondes de la faim alors que plus que jamais nous sommes en mesure de sauver ces gens !
Le bout d'animal sensible, et ayant durablement souffert, qui se retrouve dans votre assiette au quotidien vaut-il sincèrement ce prix ?
Comme vous, j'ai mangé de la viande mais fut un jour pas fait comme un autre où mes yeux s'ouvrirent sur tout cela pour ne faire que prendre progressivement conscience de cette terrible et insoutenable vérité. Notre salut passe par le retour au respect de la nature et de l'ensemble du règne animal avec qui nous avons le privilège de partager une merveilleuse planète encore habitable ... (mais pour combien de temps encore ?)
La vie, sous toutes ses formes, doit être autant respectée que célébrée chaque jour.
Quel immense bon-heur que d'être ici sur cette fantastique planète bleue qui abrite la vie d'êtres capable d'Amour et de compassion.
Toujours plus alerte aux trésors que m'offrent la vie, j'apprends à mieux l'aimer, la partager et la savourer.
Faisons-le TOUS ensemble...

YS



C'est notre planète, on en a qu'une !!